Actualité théâtrale

En tournée après La Maison des Métallos à Paris

« Liebman renégat »

L’acteur et humoriste belge Riton Liebman (entre autre dans Polisse de Maïwenn) a choisi de parler de son père, Marcel, brillant intellectuel de gauche belge, professeur d’université, juif marxiste et pro-palestinien, ce qui lui valut quelques insultes haineuses des Juifs de sa ville et même la protection de la police. Á travers son histoire, il nous parle aussi de toute une époque, celle des années soixante-dix, de la politique et aussi de la transmission, entre un père et son fils.

Théâtre : Liebman rénégat

Se construire une image quand on a un père brillant qui vous apprend à chanter l’Internationale à quatre ans, un père que l’on admire, mais dont l’image est parfois un peu envahissante, n’est pas toujours facile. Le texte de Riton Liebman est plein d’humour mais aussi d’émotion. Avec le recul il se souvient d’une famille joyeuse où Marx n’occupait pas seul la scène et où la musique était très présente, traversant les genres et les époques de Mozart à Led Zeppelin, de Deep Purple aux chœurs de l’armée Rouge. Il est accompagné sur scène par le musicien Philippe Orivel, au violon et au clavier. Celui-ci crée avec délicatesse et humour une musique qui accompagne l’acteur dans son retour sur son enfance, empreinte d’une admiration pleine d’amour pour ce père brillant, son adolescence plus difficile avec le désir de faire la fête bien loin de l’histoire paternelle et le retour vers la mémoire de ce père lorsque lui-même devient père.

On le suit dans ce parcours de vie où le militantisme joue toujours un rôle même s’il pose beaucoup d’interrogations. C’est drôle et émouvant.

Micheline Rousselet

15 novembre à Nîmes (30), 17 novembre à Clermont l’Hérault (34), 21 novembre à Oignies (62), 28 et 29 novembre à Strasbourg (67). D’autres dates en 2018 sur le site

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Anne Baquet, soprano en liberté »
    Une soprano à la voix magnifique, c’est ce qu’on attend, mais quand en plus elle est rieuse, joueuse, sensuelle, bourrée d’énergie et d’humour et qu’elle forme un duo très drôle avec sa pianiste Claude... Lire la suite (Juin 2017)
  • « Monsieur de Pourceaugnac »
    Á Paris Eraste et Julie sont épris l’un de l’autre, mais Oronte le père de Julie a décidé de la marier avec un riche gentilhomme limousin, Monsieur de Pourceaugnac. Pour faire échouer ce projet une... Lire la suite (Juin 2017)
  • « Colette et l’amour »
    C’est à un « cabaret littéraire » que souhaite nous convier Philippe Tesson. On pense plutôt à une conversation animée qui fait vivre le personnage de Colette et son entourage, une Colette gourmande,... Lire la suite (Juin 2017)
  • « French touch »
    Au moment où la campagne électorale a fait résonner à nos oreilles la vieille antienne de la mise en danger de notre culture par ce qui vient de l’étranger, entendez par là le Sud de la Méditerranée,... Lire la suite (Juin 2017)
  • « Cendrillon »
    A la mort de sa mère, une très jeune fille croit l’entendre lui demander, si elle veut espérer la garder quelque part à ses côtés, de ne jamais cesser de penser à elle plus de cinq minutes. Elle suit... Lire la suite (Juin 2017)