Articles US 2011-2012

Les compétences du sol au plafond ? (US 718 du 4/2/2012)

La loi Fillon de 2005 a institutionnalisé la notion de « compétence » dans le système éducatif français par la mise en place du socle commun et du livret de compétences (LPC) au collège. Si les enseignants évaluent les compétences des élèves dans le cadre des programmes disciplinaires ou à l’occasion de travaux interdisciplinaires (depuis les années 80), ils résistent à l’imposition d’évaluations incessantes et de validations des items du LPC (dont certains sont problématiques), qui font perdre le sens des apprentissages et courir le risque de passer plus de temps à évaluer qu’à enseigner. Devant la résistance de la profession, le ministère utilise des moyens détournés pour faire passer son projet : validation de compétences dans le cadre des épreuves écrites du projet de DNB 2013, par le biais du nouveau livret scolaire au lycée, et de nouvelles définitions d’épreuves du baccalauréat. Derrière se cache un véritable basculement du système éducatif dont l’école du socle serait un élément emblématique et précurseur.

Sandrine Charrier (contenus@snes.edu),

Autres articles de la rubrique Articles US 2011-2012