Archives ancien site

Les classes à PAC

LES PROPOSITIONS DU SNES

Qu’est-ce qu’une classe à PAC (projet artistique et culturel) ? : C’est un projet de classe qui s’adresse à tous les élèves, « une organisation pédagogique ouverte à un partenaire artistique ou culturel », à l’intérieur des programmes et des horaires habituels de la classe. Il s’agit « d’un fil rouge de traitement des programmes » qui s’adresse à tous les enseignants volontaires, de toutes les disciplines.

Placés sous le signe de « la rencontre avec l’art », par le biais d’intervenants extérieurs obligatoires, douze « domaines artistiques » sont proposés : « une chorale à l’école ; musique de la maternelle à l’université ; musiques actuelles ; littérature et poésie ; théâtre ; danse ;arts plastiques ; cinéma ; architecture ; patrimoine, musées, archives ; arts du quotidien ; arts du goût »

Inscrits dans le cadre horaire actuel des enseignements obligatoires, ces projets devront concerner à terme tous les élèves, et sont expérimentaux en collège et en lycée depuis la rentrée 2001 avec une priorité affichée pour l’école primaire et les lycées professionnels. Les classes à PAC associent obligatoirement des partenaires (artistes, responsables culturels).

Pour le SNES, si ces classes peuvent assez facilement s’intégrer à un fonctionnement des écoles primaires, il n’en va pas de même au collège ou au lycée où elles risquent de s’ajouter aux dispositifs existants sans forcément permettre un prolongement des enseignements artistiques.

Même si elles permettent globalement une meilleure prise en compte de l’artistique et du culturel dans les établissements, le fonctionnement des classes à PAC demanderait certains aménagements :

- pour les professeurs d’éducation musicale et d’arts plastiques une heure de plus par semaine serait nécessaire pour pouvoir mener de front les activités du projet et l’enseignement des programmes en vigueur. Par ailleurs, cette augmentation permettrait d’éviter qu’une partie de la formation artistique des élèves soit de plus en plus prise en charge par les professeurs des autres disciplines.
- pour tous les enseignants engagés dans ce projet, une heure de concertation prévue à l’emploi du temps de chacun est indispensable.

Dans le cadre de la mission pour l’éducation artistique et culturelle, les Arts plastiques deviennent « arts visuels » dans les programmes de primaire et les textes du CEREN (ex CNDP). On pourrait soit-disant ainsi davantage inclure la photo, la vidéo, le numérique et le cinéma.

Le SNES n’approuve pas cette modification, d’abord parce qu’elle n’est pas justifiée : les arts plastiques englobant déjà ces techniques dans sa pratique, ensuite parce que l’on vide ainsi les arts plastiques de toute leur dimension matérielle (que fait-on du volume, du toucher, de l’odorat, du son ? ). Les arts plastiques sont ils appelés à ne devenir que virtuels et visuels ?

Autres articles de la rubrique Archives ancien site