Revue de presse

Le CNDP ne veut pas venir La Nouvelle République du 15 Janvier 2003

Les syndicats ont interdit à Jean-Louis Durpaire l’accès au Centre national de documentation pédagogique. Ils s’opposent à son transfert de Paris à Chasseneuil et dénoncent un projet " Poitou-poitevin " pour renflouer le Futuroscope.

LES syndicats du Centre national de documentation pédagogique (CNDP), devenu le Sceren, « s’opposent au transfert prévu de leur établissement à Chasseneuil-du-Poitou », la ville du Premier ministre Jean-Pierre Raffarin, ont-ils déclaré dans un communiqué mardi. Mardi, les représentants des quatre principaux syndicats du CNDP (FSU, UNSA, Sgen-CFDT et CGT) ont refusé l’entrée dans leurs locaux à Jean-Louis Durpaire, inspecteur général de l’Education nationale et ancien directeur du CRDP de Poitou-Charentes, chargé par Luc Ferry de piloter la délocalisation, décidée lors du conseil interministériel de l’aménagement du territoire (CIADT) du 13 décembre.

« Pour la deuxième fois, nous avons empêché M. Durpaire d’entrer au siège social du CNDP, situé rue d’Ulm à Paris, car nous nous opposons à sa mission qui est de délocaliser le CNDP au Futuroscope pour le renflouer au moyen d’un simulacre de décentralisation », a déclaré à l’AFP Jean-Claude Arrougé, délégué FSU du CNDP. « On nous propose un établissement croupion qui ne va plus être qu’une vitrine comme sait le faire le Gouvernement. Il présente cette délocalisation comme un grand projet européen, alors que c’est un projet poitou-poitevin pour renflouer le Futuroscope », a-t-il ajouté.

Selon un communiqué commun aux quatre organisations, lors d’une assemblée générale des personnels qui a eu lieu le 10 janvier, « 400 personnes sur 470 ont affirmé leur détermination à combattre ce projet avec énergie ».
M. Durpaire, interrogé par l’AFP a reconnu qu’il y avait « beaucoup d’angoisse dans ce dossier ». « Je comprends les personnels et même l’agressivité forte qui est personnalisée, a-t-il dit. Mais je crois profondément qu’il y a un grand projet pour le CNDP, qui est un projet politique au sens noble du terme. »

En vingt ans, les gouvernements successifs ont déjà tenté trois fois de délocaliser le CNDP, en vain jusqu’à présent devant la résistance des personnels.

© NR 15/01/2003

Autres articles de la rubrique Revue de presse

  • Le CNDP toujours en crise
    Le Centre national de documentation pédagogique est un des établissements publics nationaux de l’Éducation nationale. Il joue, avec le réseau des CRDP et CDDP, un rôle clé en matière de... Lire la suite (Juillet 2007)
  • FENÊTRE SUR LE RÉSEAU SCÉRÉN
    Article paru dans le supplément au n° 647 du 29 janvier 2007 consultable en ligne http://www.snes.edu/snesactu/IMG/pdf/usmag647.pdf Lire le fichier... Lire la suite (Mai 2007)
  • CNDP : jusqu’à quand ?
    Raffarin parti, la mécanique infernale qu’il avait déclenchée en transférant le siège du CNDP à Chasseneuil-du-Poitou, sa commune, n’est pas arrêtée. Certes, Matignon ne s’occupe plus du dossier ; un... Lire la suite (Septembre 2005)
  • Communiqué de presse intersyndical : fermeture du site du SCEREN-CNDP
    Les fédérations FSU, SGEN-CFDT, UNSA Education, FERC CGT Fermeture du site du SCEREN Elèves, étudiants, enseignants privés de site au moment des examens et des concours. Le site web national du... Lire la suite (Juin 2005)
  • CNDP : UNE DIRECTION EN FAILLITE
    Transfert du CNDP de l’Ile de France à Chasseneuil-du-Poitou : au bout de deux ans et demi d’errements, deux mois ont été de nouveau gaspillés à force d’engagements non tenus et de pratiques indignes de... Lire la suite (Mai 2005)