US 719 du 10 mars 2012

Langues vivantes : une pétition à signer sans modération

À l’occasion de la remise du rapport du comité stratégique des langues vivantes
qu’il avait installé (1) en avril 2011, le ministre a annoncé un certain nombre
de mesures pour les langues vivantes.

Bien entendu, il en a profité pour tenter d’aller
encore plus loin dans la transformation du
système éducatif en se servant, une nouvelle
fois, des langues vivantes comme cheval de
Troie : horaires globalisés, annualisation des
services, contrôle local au baccalauréat...

Outre qu’elles sont un nouveau levier de suppressions
de postes, elles s’inscrivent directement
dans la continuité de la réforme des voies
générale et technologique du lycée et dans la
conception des contenus enseignés que portent
le socle commun et son livret personnel de
compétences : conception utilitariste des enseignements,
fragilisation du baccalauréat,
menaces sur les statuts des enseignants...

Le SNES, qui avait rappelé sa conception
de l’enseignement des langues
vivantes et les attentes des personnels
lors de sa rencontre avec le
comité stratégique en janvier 20121, a réagi aux
déclarations de L. Chatel (2) et propose, avec
l’Association des Professeurs de Langues
Vivantes, une pétition en ligne :
www.snes.edu/petitions/index.php ?

Porteur de la nécessité d’une réflexion sur les
conditions de l’enseignement des langues
vivantes, il ne peut accepter que ces dernières
soient ainsi instrumentalisées et soumises à
une succession d’effets d’annonces qui cachent les véritables enjeux démocratiques et ne permettront
en rien une meilleure maîtrise des
langues vivantes par les élèves.

Considérant qu’il est urgent de peser sur le
débat éducatif qui reste un élément central de
la campagne des élections présidentielle et
législatives, le SNES-FSU appelle l’ensemble des
collègues à signer et à faire signer cette pétition
qui, au-delà de l’enseignement des langues
vivantes, pose aussi la question de l’avenir du
second degré et de ses personnels.

Roland Hubert

1. Voir sur le site : www.snes.edu/Comite-strategique-des-langues.html

2. Voir sur le site : www.snes.edu/Les-Langues-vivantes-fer-de-lance.html

Autres articles de la rubrique US 719 du 10 mars 2012

  • BTS : pas de petites économies !
    Les mesquineries de certains recteurs visant à faire de petites économies sur le dos des collègues peuvent finir par leur coûter très cher. Un collègue enseignant en classe de technicien supérieur... Lire la suite (Mars 2012)
  • Classes préparatoires : vers de nouveaux programmes ?
    Les changements de programmes du secondaire entraîneront des évolutions en CPGE. Refonte importante ou simples toilettages des programmes ? La question ne semble pas tranchée par le ministère de... Lire la suite (Mars 2012)
  • Temps de travail : ignorance ou mépris
    Les récentes déclarations du candidat Sarkozy sur le temps de travail des enseignants et sa proposition de pseudo-revalorisation sont lourdes de sous-entendus sur l’insuffisance de notre temps de... Lire la suite (Mars 2012)
  • Cité Raymond Poincaré (Bar-le-Duc)
    Les enseignants sont mobilisés depuis la rentrée des vacances de février. Motif de la grogne : 11 postes supprimés au lycée (10 % des effectifs environ) et un au collège, malgré des effectifs prévus... Lire la suite (Mars 2012)
  • Seine-Saint-Denis (93)
    Le 16 février, devant l’IA, 500 collègues représentant 40 établissements se sont réunis pour contester l’état désastreux de leurs DHG, réclamer l’annulation des suppressions de postes et demander à l’IA... Lire la suite (Mars 2012)