US 725 du 1er décembre 2012

Langues vivantes : encore un effort ...

Devant l’imbroglio des épreuves,
le ministère admet la nécessité de
simplifications. Des ouvertures
néanmoins insuffisantes.

La pression mise par le SNES et les collègues
depuis des mois a contraint le ministère à
annoncer au Conseil supérieur de l’éducation
(CSE) du 22 novembre la reprise de la réflexion
sur l’évaluation des langues vivantes au baccalauréat.

Un travail de simplification des épreuves est en
cours pour l’an prochain, en particulier pour la
compréhension orale. Le ministère n’exclut pas
d’envisager une épreuve ponctuelle à date
unique pour l’ensemble des élèves, ou par académie,
de façon à faciliter la confection des
sujets, avec possibilité de mise en place d’une
banque de sujets.

Pour cette année, des exemples de séquences
audio sont proposés dans les quatre langues
vivantes les plus pratiquées et consigne a été
donnée aux recteurs de permettre le passage
de la compréhension orale jusqu’au troisième
trimestre. Cette consigne figure aussi sur le site
Eduscol dans la foire aux questions.

Même si le SNES peut
se féliciter de ces premières
ouvertures,
elles restent insuffisantes.
La situation
des enseignants de
langues vivantes reste très difficile face, en particulier,
à une surcharge de travail importante. Il
est donc nécessaire de maintenir la pression
pour que le ministère prenne des mesures rapidement
en faveur d’épreuves orales nationales
et terminales...

Le SNES fera le point sur la situation dans ses
instances de janvier, et prendra les dispositions
d’action nécessaire. Il continuera d’agir avec les
collègues pour obtenir des épreuves orales terminales
et nationales pour toutes les séries générales
et technologiques.

Valérie Sipahimalani

Pour plus d’informations, télécharger la foire
aux questions sur le site Eduscol :
http://eduscol.education.fr/cid60505/les-nouvellesmodalites-
des-epreuves-de-langues-vivantes.html

Toute l’actualité sur le site du SNES :
Langues vivantes

Autres articles de la rubrique US 725 du 1er décembre 2012