Actualité théâtrale

Théâtre de l’Atalante, jusqu’au 31 mars 2011

"La nuit de l’ours" de Ignacio del Moral Mise en scène Agathe Alexis

Enrique, Angel et Jaime. Trois adolescents désœuvrés, déjà malmenés par la vie, se retrouvent sur un terrain vague au bas de la Cité en fin de journée. Il n’y a pas grand chose en commun entre le prolo, un tendre écorché vif, le fils de bourgeois en rupture de famille et le bon samaritain amical et conciliateur, sinon que leurs familles à tous les trois, pèse des tonnes de misère ou de déchéance. Un mère fêtarde et toxico pour Jaime, un frère violent pour Enrique, un père incestueux pour Angel.
En attendant de partir vers un ailleurs problématique, ils vont hanter des lieux de la jungle nocturne, un parc, quartier général des junkies, une salle de cinéma désaffectée et tenter de trouver refuge chez l’un d’eux. Mais leur place n’est, pour le moment, pas plus dans la cité que dans une illusoire échappée…
"La nuit de l’ours" bénéficie de nombreux atouts. Un texte nerveux et efficace qui ne fait aucune concession à l’air du temps, des dialogues précis, acérés, toujours justes et souvent drôles, une construction dramatique huilée et efficace.
Une mise en scène fluide qui soigne les articulations du récit, joue avec les ruptures de ton et ajoute à "la fête", des moments de chorégraphie réussis qui annoncent les basculements de la pièce dans une atmosphère inquiétante ou un détour par le surnaturel.

© Grégory Fernandes

A ces qualités s’ajoute l’interprétation. Elle est le fait de trois jeunes comédiens superbes, à la présence très physique, chacun donnant à sa partition une vigueur, une force toute empreinte d’une émotion en filigrane. Ils font tous les trois plaisir à voir, à la fois puissants et fragiles, prendre à bras le corps le texte, le donner tout en nuance et finesse en évitant de loin tout débordements de jeu. Auxquels il pouvait se prêter.
L’Atalante nous a souvent réservé de bonnes surprises dans ses programmations. En voilà une. Elle est de taille. Courez-y…
Francis Dubois

Théâtre de l’Atalante 10 place Charles Dullin 75 018 Paris
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 46 06 11 90

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « De Pékin à Lampedusa »
    Ils connaissent les dangers de la traversée du désert et de la Méditerranée et pourtant ils sont des milliers à se lancer, au péril de leur vie, dans ce périple où les attendent des passeurs sans foi ni... Lire la suite (Septembre 2017)
  • « Liberté ! (avec un point d’exclamation) »
    Des pieds chaussés de chaussettes rouges s’échappent d’un coffre d’où sort la voix d’un homme fredonnant la chanson de Moustaki Ma liberté. C’est bien de liberté que va nous parler Gauthier Fourcade et,... Lire la suite (Août 2017)
  • « Contagion »
    Nombreux sont ceux qui ont cru, tout au moins au début, que le développement des réseaux sociaux allait permettre de sortir du formatage des media et contribuer à redonner vie à la démocratie en... Lire la suite (Août 2017)
  • « De si tendres liens »
    Dans une série de tableaux successifs se déploie la relation d’une mère divorcée et de sa fille unique, une relation où les souvenirs de l’une rencontrent ceux de l’autre avec ce qu’il peut y avoir de... Lire la suite (Juillet 2017)
  • « Night in white Satie »
    Un drôle de bonhomme, ce Monsieur Satie, avec son pince-nez un peu de travers, ses costumes de velours (il en acheta sept identiques, tous de couleur moutarde, à la suite d’un héritage), son chapeau... Lire la suite (Juin 2017)