US 723 du 15 septembre 2012

La faute à Rousseau

Les enseignants et les élèves du lycée Jean-Jacques Rousseau
de Sarcelles (Val-d’Oise) connaissent une rentrée
catastrophique.

Les emplois du temps des élèves et des enseignants n’étaient
pas fonctionnels : il manquait des heures dans tous les
emplois du temps des élèves et les services des collègues ne
respectaient ni les statuts ni les volontés pédagogiques des
enseignants. Accueillis le mardi 4, sans remise des emplois
du temps, les élèves ont de nouveau été accueillis lundi
10 septembre. Pour l’anecdote, les enseignants avaient été
informés de leur service le dimanche soir à 18 heures par
courriel. Les collègues se sont mis en grève afin de dénoncer
ces graves dysfonctionnements.

Voilà une des conséquences supplémentaires du nouveau
management public.

Autres articles de la rubrique US 723 du 15 septembre 2012