Archives

Feydeau revisité

La dame de chez Maxim au Ciné 13 théâtre - nouveau partenaire Réduc’Snes

Feydeau avec les entrées en scène intempestives et frénétiques de maris et de femmes trompés, la succession effrénée de quiproquos, l’abondance des décors et des costumes, provoque toujours l’hilarité d’un public réjoui par les situations cocasses et les répliques brillantes.
Salomé Lelouch a choisi d’adapter la pièce de Feydeau en la raccourcissant, en réduisant le nombre de personnages à 12 au lieu de 28, en situant la pièce dans les années 1960 et en l’accompagnant de quelques chansons. Donner une touche d’atmosphère des sixties et de films de Jacques Demy à des pièces qui semblent aussi situées dans le temps que les pièces de Feydeau peut sembler curieux et pourtant cela marche ! Le rythme et le grain de folie de Feydeau résistent bien au passage du temps, la gouaille et l’esprit de liberté de la Môme Crevette face à la bêtise de la bourgeoise et du Général renvoient, dit Salomé Lelouch, « à l’insolente irruption de Brigitte Bardot dans la vieille France gaullienne ».
La salle riait beaucoup le soir où j’y suis allée et l’on adhérait parfaitement à cette adaptation qui met si bien en valeur les multiples roueries dont sont capables les hommes, quelle que soit l’époque, pour faire semblant de respecter les codes sociaux en vigueur. La mécanique de précision de Feydeau n’a pas pris une ride et les acteurs la servent très bien.
Micheline Rousselet

Adaptation et mise en scène de Salomé Lelouch
Musiques et chansons de Pad
Avec Rachel Arditi, Nicolas Martinez , Raphaële Moussafir, Arnaud Saint-Père ...

Ciné 13 Théâtre
1 avenue Junot, 75018 Paris M° Abbesses & Lamarck-Caulincourt

Représentations du mercredi au samedi à 21 H, le dimanche à 17H30
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits 10€ au lieu de 25€ mais sur réservation impérative) : 01 42 54 15 12

Autres articles de la rubrique Archives

  • La maman bohème ; Médée ; Conversations avec ma mère
    "La maman bohème" suivi de "Médée" et "Conversations avec ma mère" constitue un début de saison prometteur au Théâtre de la Commune, Centre Dramatique national d’Aubervilliers. La maman bohème –Médée... Lire la suite (Octobre 2007)
  • au Théâtre des Quartiers d’Ivry
    Une pièce de Shakespeare, une œuvre de jeunesse de Brecht montée pour la première fois en France, voilà déjà de quoi aiguiser la curiosité du spectateur. Si l’on ajoute une pièce de Jean Renoir le... Lire la suite (Octobre 2007)
  • How Nancy wished…
    Depuis plus de vingt ans, n’ont cessé d’apparaître sur les murs du Liban, des affiches représentant les photographies des combattants et hommes politiques tués au cours de la guerre civile. Avec les... Lire la suite (Octobre 2007)
  • "Dreyfus, l’affaire..."
    De la fameuse dictée qui fut le prétexte à son arrestation jusqu’à la « parade de dégradation » dans la grande cour de l’Ecole militaire, de l’île du Diable au tristement célèbre procès de Rennes, du... Lire la suite (Octobre 2007)
  • Nékrassov
    Jean-Paul Sartre, quand il écrit cette comédie proche du boulevard par la forme, fait preuve d’une totale liberté. S’il opte pour la forme légère, sa pièce garde constamment en éveil les thèmes... Lire la suite (Octobre 2007)