Archives 2007

LE METIER DE LA SEMAINE : CONSEILLER EN DEMOBILISATION

Le conseil en démobilisation fait partie des nouveaux métiers émergents dans l’entreprise et dans l’administration. Son rôle consiste à conseiller les équipes dirigeantes lors de conflits sociaux particulièrement graves (restructuration, licenciements, changements de fonctions,) pour faire passer les réformes auprès des salariés.
Le référentiel de poste s’inscrit dans la tradition du « briseur de grève » mais enrichi par les apports des sciences humaines. Ainsi le conseiller en démobilisation doit il être à l’écoute des protestations des salariés pour pouvoir mieux les contrer

L’Education Nationale recourt pour la première fois de son histoire à une si grande échelle aux services de ces conseillers.
Les MI-SE ont ainsi reçu un courrier de leur ministre pour leur expliquer que le statut d’ASSISTANT D’EDUCATION qui va être voté est bien plus favorable avec son salaire réduit de moitié, l’absence de priorité au recrutement d’étudiants et l’extension des missions confiées.

Aujourd’hui c’est au tour des CO-PSY et DCIO, des ASSISTANTES SOCIALES ET des MEDECINS de recevoir ce courrier rassurant.
Le conseiller en démobilisation doit tenir compte de nombreux paramètres et bien connaître le métier des autres pour mieux les faire disparaître.

Devant l’attachement au travail auprès des élèves et dans les établissements, il faut dire, que rien ne changera , même si l’on sait bien que l’on s’engage sur du vent car la loi confiera la responsabilité des missions aux régions .et que l’Education Nationale ne pourra faire , au mieux ,que des recommandations.

Face aux craintes sur les statuts, il faut dire que les personnels auront le choix même si l’on sait que c’est un marché de dupes puisqu’il n’y aura plus de corps de conseiller d’orientation-psychologues en exercice au MEN et que le détachement correspond à une situation administrative pour la gestion de carrière uniquement.(avancement automatique, salaire)

Surtout ne pas parler des missions, des conditions de travail, des règles de mutation.
Passer un peu de pommade sur l’engagement des personnels et leur sens du service public

On fait appel au conseiller en démobilisation lorsqu’un grand mouvement se prépare. De grandes grèves, comme celles du 18 Mars et du 27 Mars .

Le conseiller en démobilisation travaille donc souvent dans l’urgence, et pour des périodes plus ou moins longues. Il peut être remercié en cas de changement de Ministre par exemple.
En 2003, l’ampleur des décisions de transfert de postes dans l’éducation Nationale laissent penser qu’on pourrait recourir plusieurs fois à leurs services.

Seul problème : Lorsque les conseillers en démobilisation ont à faire à des psychologues déterminés à sauver leur métier et qui ne s ’en laissent pas facilement conter !

Autres articles de la rubrique Archives 2007