Actions

L’île de La Réunion en mouvement (vendredi 28 mars 2008)

Le SNES a été reçu jeudi à 17h10 par le recteur.

Etaient présents : Michel Zerwetz secrétaire académique du SNES, Lionel Millot, Martine Massias, Elizabeth Barraco : secrétéaires académiques adjoints du SNES, Natacha Rabour responsable du secteur vie scolaire au SNES et moi-même.

Du côté de l’administration, M. le Recteur, M. le Secrétaire Général(KRANTZ) et Madame Bernard DRH.

Madame Bernard nous remet les documents sur la situation des non-titulaires qui font ressortir les chiffres suivants : au 14/02/2008, l’académie compte 44 bénéficiaires de CDI. 2 en arts appliqués, 5 en arts plastiques, 3 en biotechnologie, 1 en carrosserie réparation, 1 conducteur routier, 1 const.car SEGPA, 1 couture, 1 génie mécanique engins, 3 histoire-géo, 2 MGI, 2 mécanique agricole, 3 menuiserie, 2 peinture vitrerie, 2 SVT, 2 construction réparation carrosserie, 1 ébéniste, 1 génie industrielle du bois, 1 génie industrielle structure métal, 2 génie mécanique engins, 1 génie mécanique productique, 3 génie textiles, 1 GIS métal, 1 horticulture, 2 peinture vitrerie .

Les 2 autres documents font apparaître que l’académie compte 629 contractuels et 105 vacataires au 28/02/2008.
Nous n’avons pas eu de listing au sujet des collègues au chômage comme nous l’avions demandé.
Madame Bernard a avancé une approximation :"une quarantaine" surtout en EPS et lettres modernes. Nous avons ensuite aborder les thèmes suivants :

1)Mode de gestion : signature,date des contrats,contenue des contrats,condition d’affectation(menace si collègues refusent des postes difficiles à rejoindre ex : poste à Plaine des Cafres avec complément à Cilaos), barème et respect du barème.
L’administration reconnait des défaillances voire un non respect de la réglementation au sujet des délais trop longs des contrats et de la signature. M. Krantz s’est engagé qu’à partir de la rentrée (aôut)un document "certificat d’embauche"sera signé dès l’installation des collègues pour les couvrir en attendant que les contrats arrivent dans les établissements . L’administration affirme qu’il n’y a pas de menace et qu’il feront en mieux pour les affectations à cheval très éloignées. Selon madame Bernard le barème est scrupuleusement respecté pour la rentrée et pour les postes à l’année et qu’après il s’agit de suppléances.
Nous avons répondu que le barème et les voeux des collègues doivent être respectés jusqu’au bout de la chaine dès lors ques les suppléances correspondent aux voeux. Madame Bernard répond que ce n’est pas toujours facile.

2) Nous avons renouvelé notre demande pour un Groupe de travail pour les contractuels.
Réponse négative de la part du recteur.Mais le SNES ne baissera pas les bras.

3) Nous avons demandé la mise à plat du barème contractuel pour prendre en compte d’autres critères : Admissibilités aux concours par exemple.L’administration réfléchira.

4)Service et rémunérations : l’administration nous affirment que les non-titulaires ont droit aux mêmes rémunérations que les titulaires :ISOE/Part modulable,Indémnités ex ZEP,HSA,HSE. Grilles/Indices/Catégories : nous avons exposé nos souhaits de voir les collègues classés selon les diplômes. Impossible selon recteur car il pourrait le faire mais à cause de la LOLF (loi de finance) il serait obligé de prendre les moyens ailleurs avec les conséquences que cela engendrerait. " j’ai une enveloppe pour toute l’éducation et pas un sous de plus." Nous avons signifié notre désaccord et avons proposé que les collègues bénéficient d’un avancement tout les 3ans. Il va y réfléchir.

5)CDI : madame Bernard affirme que les textes sont respectés.Toute personne qui y aura droit sera informée. Les Cdéistes (CDI)seront convoqués tout les 3 ans pour entretien pour un avancement :l ’entretien n’est pas synonyme d’avancement. IL FAUT LE Réussir :savoir se vendre.

7) Paiement pendant les vacances : madame certifie que les textes concernant les congés sont appliqués à la lettre.

8)Retard de salaire : madame Bernard qu’il y a des améliorations à apporter mais qu’il n’y a pas de retard pour les postes à l’année.Et qu’une chaine d’avance sur salaire existe pour les autres.

9) Formations/congés formation : les non-titulaires y ont droit.Nous avons soulevé les formations inexistantes pour certains concours à la Réunion.Le recteur répond que ce n’est pas normal.IL va voir avec l’IUFM et les IPR.

Last but not least, nous avons avancé notre exigence d’un ambitieux plan de titularisation pour mettre résorber la précarité. Le Recteur répond "Votre syndicat s’en occupe très bien à Paris, non ?"

Abderrazak IDRISSI pour le SNES-FSU

Secteur Non-titulaires National

Autres articles de la rubrique Actions