US 718 du 4 février 2012

L’enseignement professionnel public sacrifié

La démolition de l’enseignement professionnel public se poursuit via la généralisation du bac pro 3 ans et le développement de
l’apprentissage largement subventionné. Ainsi, près de 3 500 postes de PLP seront supprimés à la rentrée.

Avec 33 000 élèves de moins annoncés à la rentrée 2012, les fermetures de divisions et d’établissements se profilent... Déjà, des
établissements se mobilisent contre la fermeture de leur SEP, de leur LP, de sections ou de filières. Parfois avec succès : à Limoges,
face à la mobilisation, le recteur a dû revenir sur la fermeture du LP du Mas-Jambots et de l’EREA de Meymac.

Décrochage scolaire et suppressions massives de postes, la réforme est une véritable réussite pour le gouvernement et les organisations
signataires du protocole d’accord, SGEN-CFDT, SNETAA-FO, SNPDEN-UNSA.

Mis en concurrence avec l’apprentissage, l’enseignement professionnel public est sur la sellette. Le SNUEP-FSU appelle tous les
collègues à signer l’appel intersyndical pourlenseignementprofessionnelpublic.org et à amplifier la mobilisation contre la politique
actuelle désastreuse pour la jeunesse et les LP.

Autres articles de la rubrique US 718 du 4 février 2012

  • Apprentissage : erreur de cible
    Nicolas Sarkozy a réaffirmé son objectif de porter le nombre de jeunes formés en apprentissage à 600 000 d’ici 2015 (800 000 contrats d’alternance en ajoutant les contrats de professionnalisation).... Lire la suite (Février 2012)
  • Bac techno : et les savoirs ?
    Le ministère a mis en consultation les projets de note de service définissant les épreuves des disciplines technologiques dans les séries STI2D, STL, STD2A. Il s’agit de la définition des épreuves... Lire la suite (Février 2012)
  • Lycée : peu convaincant
    Au lycée se met en place avec la réforme un nouveau livret scolaire pour l’examen du baccalauréat général, applicable dès juin 2012 en Première (voir L’US Mag n° 717). Pour tous les enseignements (les... Lire la suite (Février 2012)
  • Lille : le lycée Montebello, un établissement dans l’action
    Depuis septembre, le lycée Montebello de Lille est dans l’action contre l’interprétation tendancieuse de la rectrice de Lille des textes sur les obligations de service. Travailler plus pour gagner... Lire la suite (Février 2012)
  • LGT Aragon (Givors)
    Les enseignants du lycée général et technologique Aragon de Givors se mobilisent pour refuser la baisse des moyens qui entraîne la suppression de 3 postes et transforme 4 postes en complément de... Lire la suite (Février 2012)