Alter Sommet

Journées d’actions européennes d’octobre 2015

Nous allons rassembler autour du thème suivant :
Non à l’austérité, à la pauvreté, au TAFTA, à la corruption et aux paradis fiscaux. Oui à la solidarité sans frontières.

Les marches européennes :

Elles débutent le 1 octobre à Gibraltar. C’est notamment Attac Espagne qui a pris l’initiative de ces marches au mois de mars 2015. Elles sont devenues d’une actualité brûlante après le diktat austéritaire imposé à la Grèce le 13 juillet dernier.
Elles dénoncent et visent à attirer l’attention de l’opinion publique sur les dégâts causés par les politiques d’austérité, les paradis fiscaux, les pratiques de négociations secrètes (TAFTA), le non respect de la démocratie en Europe (cas grec) et aujourd’hui le traitement inhumain envers les migrants.

L’itinéraire espagnol prévoit de commencer à Gibraltar pour entrer en France par l’Andorre et en sortir par le Luxembourg afin de porter l’accent sur les paradis fiscaux.
Une étape à Calais permettra d’aborder la question des migrants. La FSU soutient les marches et participera à l’accueil dans certaines villes étapes (Toulouse, Montpellier, Marseille, Grenoble, Lyon, Paris, Calais,...).
Les marches européennes convergeront toutes vers Bruxelles le 15
octobre afin de participer à 3 journées d’action dans la capitale belge.

Les trois jours d’action à Bruxelles sous le slogan « construisons une autre Europe ».

  • Le 15, un encerclement du sommet européen à l’initiative de l’alliance 19-20 (alliance belge qui rassemble agriculteurs, chômeurs et activistes luttant contre TAFTA notamment) est prévu afin de le perturber et de rappeler que les décisions prises dans ce cénacle sont à l’origine de l’appauvrissement des peuples européens.
  • Le 16, des conférences thématiques auront lieu, la plus importante devant être une conférence européenne et citoyenne sur la dette organisée par Attac Europe. Le soir un meeting politique se déroulera sur le thème suivant : y a t-il une alternative à l’austérité et à l’ultra libéralisme en Europe au sein du cadre institutionnel actuel ?
  • Le 17 un appel à une manifestation européenne d’ampleur est lancé. Le SNES y participera en organisant des transports depuis Nord, Champagne-Ardennes, Normandie, Alsace-Lorraine.
    Des bus sont déjà prévus par ATTAC depuis Paris pour 40 euros par personne.

La mobilisation sera décisive pour tester les rapports de force en Europe et la détermination du mouvement social à constituer un front commun afin d’imposer des alternatives aux politiques
d’austérité.

Autres articles de la rubrique Alter Sommet