Archives

créations surprenantes

Intimae ; I look up, I look down au Théâtre de la Cité internationale

Le Théâtre de la Cité internationale, dont nous avons livré un entretien avec sa directrice, Nicole Gautier, dans le n° de décembre 2006 de l’US-Magazine, fidèle à son souci de composer une programmation inattendue et qui puise dans des domaines les plus variés, propose en ce début 2007, en totale rupture avec les spectacles qu’on a pu y voir d’octobre à décembre comme Le Révizor ou Oxygène, un spectacle de marionnettes Intimae sous-titré Petits opéras obliques et insulaires et un spectacle de cirque pas comme les autres I look up, I look down.

Pour Michel Laudu, auteur et metteur en scène de Intimae, avec le Turak Théâtre, jusqu’au 6 février à la Cité Internationale, la première étape de l’aventure consiste à réunir des objets, à les laisser prendre leur place et à amorcer, par leur assemblage, leurs associations, l’ébauche d’un spectacle. Dans Intimae, des armoires, un canapé définissent un espace intime où des personnages évoluent, mis en mouvement par trois acteurs-manipulateurs. La musique est jouée en direct par deux musiciens et les voix racontent une histoire à partir de sons, de bribes de phrases, d’ébauches de mots. Au bout de tout cela, un spectacle dont la poésie repose sur la redéfinition d’objets et un remaniement des règles du jeu.
« Enfant, je restais longtemps occupé à désarticuler des lampes de poche et à en réorganiser les précieux éléments sur des boites à chaussures. J’aimais et j’aime toujours cette poésie là, cette confrontation entre l’objet étrange crée et la quotidienneté des éléments qui la composent » Michel Laudu
Influencé par le Nô japonais, le Kathakali indien et le Topeng balinais, créateur du théâtre d’objets, Michel Laudu auteur, metteur en scène, scénographe se définit comme comédien le jour et administrateur la nuit.

Formées au Centre National des Arts du Cirque de Chalons en Champagne, Chloé Moglia et Melissa von Vépy fondent la Compagnie Moglice en 1999. I look up, I look down est leur quatrième création.
La base scénographique du spectacle est un monolithe aux parois lisses sur lequel évoluent les deux protagonistes à la fois acrobates et danseuses, conduisant leur technique aérienne jusqu’à ce que la poésie prenne le pas sur la performance. Avec ce spectacle sur la verticalité, les deux artistes parviennent à créer une nouvelle sorte de dialogue avec le public en jouant sans cesse sur les effets de la fascination et de l’effroi.
"La situation d’être penché au bord ou suspendu au-dessus du vide nous intéresse en ce qu’elle fait écho à des situations auxquelles chacun est confronté : désir d’envol, rêve d’apesanteur, de liberté, mais aussi tentation du vide comme gouffre, l’homme sur le point de s’y précipiter, chute, sensations de peur parfois mêlées d’exaltation qui en découlent". Chloé Moglia, Mélissa Van Vépi.
I look up, I look down, conception et interprétation de Chloé Moglia et Mélissa Von Vépy, est à Paris jusqu’au 21 janvier, avant une tournée présentée ci-dessous. Francis Dubois

Théâtre de la Cité Internationale
17 Boulevard Jourdan 75 014 Paris -
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits mais sur réservation impérative) : 01 43 13 50 50

Intimae sera les 15 et 16 février au Théâtre de l’Agora à Evry, les 21 et 22 février Scène nationale de Montbéliard, du 1er au 10 mars au Théâtre national de Toulouse, les 20 et 21 mars à Annemasse, les 27 et 28 mars au Théâtre de Lons le Saulnier, les 2 et 3 avril au Théâtre de Cavaillon et les 11, 12 et 13 avril sur la scène nationale de Dunkerque.
I look up, I look Down sera les 29 et 30 janvier à l’Arche, scène conventionnée, Béthoncourt, le 17 février au Théâtre d’Auxerre, le 20 février à St Etienne du Vouvray, le 20 mars à Cavaillon, le 29 mars au grand Logis à Bruz et le 10 mai sur la scène nationale d’Angoulême.

Autres articles de la rubrique Archives