Actualité théâtrale

Odéon-Théâtre de France du 5 au 16 mai

"Impatience" Festival de jeunes compagnies théâtrales

L’Odéon-Théâtre de l’Europe présente, dans le cadre d’un festival consacré à de jeunes compagnies, sept spectacles qui sont la première ou la deuxième création d’une troupe débutante. Ces spectacles, qui ne sont ni une lecture, ni une mise en espace, mais un travail abouti, ne prétendent pas être le reflet exact de ce qu’est en 2009, le jeune théâtre en France.
Les troupes viennent de province ou d’Ile-de-France, sont issus ou non de collectifs formés dans les écoles et les spectacles proposés ont été conçus à partir de textes contemporains ou du grand répertoire, écrits par des auteurs français et étrangers.
Une grande diversité qui témoigne de la vitalité du désir de théâtre en France et de l’étendue de la curiosité des jeunes artistes.
Les 5 et 6 mai à 20h, Théâtre de l’Odéon : La Compagnie "La piccola familia" présente "Toâ"de Sacha Guitry. Mise en scène de Thomas Joly.
Le choix d’une pièce de Sacha Guitry peut surprendre ici. Thomas Joly a remanié ce sommet de l’auto fiction qui date de 1949. Il l’a recadré dans un espace élégant et inventif. Un code de jeu original revisite la pièce et donne une grande netteté à l’intrigue.
SNES_Impatience
Les 8 et 9 mai à 19h, aux Ateliers Berthier, petite salle : "Foucault 71 épisode 0", une création du Collectif F71. Le collectif F71 est composé de quatre comédiennes. Elles ont puisé dans les écrits du philosophe, se sont intéressées à son action sur la scène publique et plus précisément à son engagement à propos de trois événements de l’année 1971 : la création du GIP –Groupe d’information sur les prisons-, le passage à tabac d’un journaliste du Nouvel Observateur, la fondation du comité Djellali suite au meurtre d’un jeune algérien.

Les 8 et 9 mai à 21h, aux Ateliers Berthier, grande Salle : "Macbeth, inquiétudes" par la "Compagnie des Hommes approximatifs" Mise en scène Caroline Guiela et Alexandre Plank.
Shakespeare dialogue avec Heiner Müller et Ismail Kadaré face au cas d’un état qui entreprend d’abandonner tout ce qui pourrait masquer la brutalité des intérêts individuels…

Les 8 et 9 mai à 20h au Théâtre de l’Odéon "La compagnie Machine Théâtre" propose "Henry VI" de William Shakespeare. Mise en scène de Nicolas Oton. 2000 vers, une centaine de scènes, plus de 120 personnages. Une quinzaine de comédiens s’emparent avec une folle énergie de ces drames épiques, lyriques, tragiques, comiques, historiques…

Les 13 et 14 mai à 21h aux Ateliers Berthier, grande salle : la Compagnie "L’Antre du monstre" propose "A petites pierres"de Gustave Akakpo. Mise en scène de Thomas Matalou.
Le togolais Gustave Akakpo a écrit une comédie sur un sujet terrible, la lapidation d’une femme au Nigéria. Le texte se présente comme une sorte d’effroyable "Ecole des femmes" et l’on rit bel et bien malgré la gravité du sujet.
Thomas Matalou, dans la tradition du théâtre de tréteaux, construit et déconstruit à vue les codes du théâtre.

Les 14 et 15 mai à 19h, aux Ateliers Berthier, petite salle "La compagnie de la jeunesse aimable" propose "L’enfant meurtrier" de et mis en scène par Lazare Herson-Macarel.
Un conte sombre et violent déployé hors du temps dans une Pologne de fantaisie où la douleur est convertie en un chant…

Les 15 et 16 mai à 20h, Théâtre de l’Odéon, La "Compagnie du Zieu dans les bleus" propose "Ursule" de Howard Barker, mise en scène de Nathalie Garraud et Olivier Saccomano.
S’inspirant d’un tableau de Cranach qui représente le dernier épisode de la légende de Saint Ursule et des onze mille vierges, l’auteur anglais invente une fable envoûtante à la fois moderne et médiévale. Dix novices et leur Mère supérieure traversent un estuaire pour rejoindre le Seigneur Lucas et leur destin sacrificiel…

Théâtre de l’Odéon, Place de l’Odéon , Paris 6ème
Ateliers Berthier/ Grande salle, angle de la rue André Suares et du Bd Berthier Paris 17ème
Ateliers Berthier/ Petite salle, 300 mètres après la grande salle sur le Bd Berthier.
Réservations : 01 44 85 40 40 ou www.theatre-odeon.fr
(tarif unique :
Théâtre de l’Odéon = 5 à 15 €, Berthier = 9 €)

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « We love arabs »
    Hillel Kogan est un artiste engagé. Il est à la fois danseur, chorégraphe, interprète, acteur, concepteur et dramaturge mais cette accumulation de titres qui lui ont valu de nombreuses récompenses... Lire la suite (Septembre 2017)
  • « La nostalgie des blattes »
    Sur un plateau nu, une estrade, et sur cette estrade, assises sur deux simples chaises, deux femmes plus très jeunes. La plus ancienne dans son poste voit arriver la remplaçante avec une belle dose... Lire la suite (Septembre 2017)
  • « Trahisons » de Harold Pinter
    Jerry et Emma se retrouvent devant un verre deux ans après leur rupture. Leur embarras n’a d’égal que l’émotion de se revoir. Pendant des années, alors qu’une amitié sincère et de très longue date liait... Lire la suite (Septembre 2017)
  • « Les deux frères et les lions »
    Une ambiance très british avec chansons traditionnelles, thé et scones, nous accueille pour ce conte inspiré d’une histoire vraie, dont les héros sont encore vivants. Deux jumeaux habillés de la même... Lire la suite (Septembre 2017)
  • « Novecento »
    Novecento est un conte qui nous entraîne sur un paquebot transatlantique, à la rencontre de Novecento, né et abandonné sur le piano de la salle de bal du bateau, devenu un musicien de génie et qui... Lire la suite (Septembre 2017)