Articles parus dans l’US

Israël : prisonniers politiques L’US N° 771 du 10 juin 2017

Maintien en détention en dehors de
tout droit international (souvent sans jugement),
manque de soins médicaux voire négligence
médicale délibérée, visites des familles interdites
ou « suspendues », nombreuses sont les raisons
justifiant la colère des prisonniers palestiniens.
Le mouvement de grève de la faim, lancé le 17 avril
par Marwan Barghouti, a permis aux prisonniers
palestiniens d’obtenir satisfaction sur de nombreux
points.

François Sauterey

Autres articles de la rubrique Articles parus dans l’US

  • APL : la colère
    Les 2,6 millions bénéficiaires des Aides Personnalisées au Logement (APL) subiront une baisse de 5 euros par mois et par ménage à partir d’octobre. Parmi eux : 800 000 étudiants pour qui le... Lire la suite (Septembre 2017)
  • L’École : un droit pour tous
    Subordonner l’inscription dans une école à la production de plusieurs « justificatifs de domicile », a fortiori, lorsque ces justificatifs ne peuvent être obtenus par les familles, est... Lire la suite (Septembre 2017)
  • Condamnation de Cédric Herrou : Déni de démocratie
    Cédric Herrou, agriculteur de Breil-sur-Roya à la frontière italienne qui accueille les migrant-e-s pour leur donner un peu de réconfort et d’humanité, a été condamné par la cour d’appel... Lire la suite (Septembre 2017)
  • Acharnement : Procès en appel de Cédric Herrou
    La justice s’acharne sur les aidant-e-s envers les réfugié-e-s. Cédric Herrou, l’agriculteur qui vient en aide aux réfugié-e-s en les accueillant sur son terrain avait été partiellement relaxé en... Lire la suite (Juillet 2017)
  • Amnesty International : Libertés publiques attaquées
    Le dernier rapport d’Amnesty International révèle que des centaines de mesures non justifiées restreignant le droit de circuler librement et le droit à la liberté de réunion pacifique ont été... Lire la suite (Juillet 2017)