US 712 du 24 septembre 2011

Histoire-Géographie en Première

L’HG au lycée est fragilisée par des programmes
qui compriment deux années sur une, par l’existence
du tronc commun et par la disparition de la discipline
en Terminale S.

Le programme de Première qui dénature notre discipline
et nos métiers, concentre le plus de problèmes.
Vu le nombre de « questions » à traiter, il est infaisable
dans des conditions supportables pour les élèves et
pour les enseignants qui veulent continuer à donner
du sens à l’exercice de leur métier.

Le SNES-FSU appelle à signer la pétition demandant que, dans
l’urgence, soit dressée une liste limitative des questions ou études
pouvant donner lieu à des sujets, pour les épreuves anticipées de
la série S en juin 2012, et qu’ensuite soient revues l’architecture
et les approches de ce programme, et en faisant les choix
nécessaires.

Signez et faites signer la pétition
lancée par le SNES :

www.snes.edu/petitions/index.php ?petition=23

Autres articles de la rubrique US 712 du 24 septembre 2011

  • Modularisation des BTS : décret non publié
    Cinq BTS (transport, bâtiment, travaux publics, CRSA, CI) auraient dû être concernés par l’expérimentation de modularisation des référentiels en vue d’attribution de crédits européens ECTS. Cette... Lire la suite (Septembre 2011)
  • Voie techno : pour une vraie ambition
    La réforme de la voie technologique apparaît comme un moyen de supprimer des postes d’enseignants et de réduire la possibilité pour les jeunes d’atteindre de hauts niveaux de qualification. Comme le... Lire la suite (Septembre 2011)
  • Manuels : loi ou ordre moral ?
    Après les députés, 113 sénateurs dénoncent l’entrée de la « théorie du genre » dans les manuels de SVT de Première générale. Ils demandent au ministre Chatel « d’instituer un label “Éducation nationale”... Lire la suite (Septembre 2011)
  • Voie techno : Dégradation confirmée
    Les conditions de mise en oeuvre de la réforme des séries technologiques industrielles et de laboratoire sont inacceptables. Les conséquences de cette réforme sont dramatiques pour l’avenir de... Lire la suite (Septembre 2011)
  • Lycée : Fausse réforme, vraie régression
    La deuxième année de la réforme se traduit par une régression pédagogique pour les élèves : dans des classes aux effectifs de plus en plus lourds, les heures de groupes en effectifs réduits sont rognées... Lire la suite (Septembre 2011)