US 702 du 4 décembre 2010

Grenoble : le lycée Mounier ne doit pas fermer !

Depuis plusieurs semaines, les personnels, et
parents du lycée Mounier à Grenoble sont mobilisés
contre une décision unilatérale de la Région
de fermer ce lycée.

S’il est légitime que la Région se préoccupe
de la sécurité des bâtiments et soit amenée à
envisager des travaux importants de rénovation
et de restructuration, il n’est pas compréhensible
que cela puisse conduire à la fermeture définitive de
l’établissement, qui plus est sans aucune concertation.

Le lycée Mounier, fréquenté par les élèves de
la Villeneuve, joue un rôle central dans ce secteur, offrant des perspectives de formation ambitieuse
et permettant le maintien d’une mixité sociale et scolaire.
Sa fermeture, voire l’interruption temporaire de ses activités, mettrait à mal le travail de fond
accompli par les équipes éducatives. Si la position de la Région a commencé à évoluer, elle reste loin
des attentes.

Le SNES demande au président de Région de s’engager formellement pour le maintien de l’activité
du lycée Mounier avec la même offre de formation et sa reconstruction sur site, et sans redéploiement.

Autres articles de la rubrique US 702 du 4 décembre 2010

  • Philosophie : un passage en seconde ?
    Profitant d’une tribune offerte par l’UNESCO, L. Chatel, fidèle à son habitude, a voulu faire l’événement en annonçant l’introduction d’un enseignement de philosophie dès la classe de Seconde générale et... Lire la suite (Décembre 2010)
  • Réforme du lycée
    Après la mise en place de la réforme du lycée en Seconde : Faisons ensemble le premier bilan de la mise en place de la réforme Chatel et tirons en les conséquences. Mobilisons contre la mise... Lire la suite (Décembre 2010)
  • Réforme STI : rupture du métier
    Les projets de programmes de la série STI seront présentés au Conseil supérieur de l’éducation du 8 décembre 2010. Outre le fait que cette réforme entraînerait une diminution de l’offre de formation,... Lire la suite (Décembre 2010)