CLET

Gestion des déchets

Gestion des déchets :

- Loi du 15 juillet 1975 ... presque 30 ans !!!

- Les établissements (en l’occurrence le proviseur ou le Principal) sont responsables de leurs déchets. Un LEG produit 110kg DTQD)/an (déchets toxiques en quantité dispersée), un LEP 380kg.

- Intégrer le tri et la collecte dans nos T.P qui génèrent des déchets liquides, solides, gazeux parfois toxiques. doit impliquer nos élèves.

1- Le plus souvent la gestion est mal gérée :

- Mal identifiés et mal stockés, ils sont un risque pour la personne à l’intérieur même de l’établissement et des laboratoires.

- Mal éliminés, ils constituent un danger pour l’environnement et les personnes. Déversés à l’égout il perturbent le fonctionnement des stations d’épuration, rejetés dans les ordures ménagères ils font courir un risque aux personnel de collecte.


2- La réglementation :

Loi n°78-633 du 15 juillet 1975 - article 2 modifié par la loi du 13 juillet 1992

De plus la DDASS fixe un certain nombre de règles à respecter :

- Interdiction du dépôt dans les poubelles de produit ou d’objet susceptible d’exploser, d’enflammer ou d’altérer les récipients, de blesser les personnes chargées de les manipuler.

- Interdiction de déverser toute matière solide, liquide ou gazeuse dangereuse pour le personnel et pouvant dégradé l’environnement (hydrocarbures, acides, cyanures, sulfures, produits radioactifs, ...)

- Interdiction de brûler les ordures ménagères en plein air (art.84)


3- La récupération :

a- résidus liquide des manipulations :

Récupération et stockages séparés dans des bonbonnes spécifiques en polyéthylène résistant.
Le volume doit être le plus faible possible, après chaque rejet, le récipient sera soigneusement fermé.
Ces contenants doivent être facilement identifiables par leurs marquages et leurs couleurs, ils doivent être à l’abri de la chaleur et de la lumière dans un endroit bien ventilé. (Code du travail art. L231-6 ;J.O.C.E. du 16 août 1967 modifié par la loi 91-1414 du 31/12/91).

Solvants organiques non chlorés : méthanol, formaldéhyde, isopropanol... (5, 10 litres maxi)

Solvants halogénés  : chloroforme, dichloroéthane... (5 litres maxi)

Sels de métaux lourds : argent, plomb, molybdène...
Solvants non organiques, Colorants  : colorant de Gram,...

Des quantités limitées d’acides ou de bases, préalablement diluées, peuvent être versées à l’égout (Attention au mélange acide + eau)


b- résidus chimiques solides, produits périmés ou non utilisés :

bac avec calage de vermiculite des objets afin d’éviter les chocs :

- un produit chimique périmé ou non utilisé les produits encore étiquetés seront placés dans le bac ou le bidon récupérateur correspondant à leur catégorie.

- les produits qui ne sont plus identifiés seront laissés dans leur emballage et soigneusement stockés dans des bacs avec calage à la vermiculite en vue de leur enlèvement par le récupérateur.

- les flacons de stockage seront soigneusement étiquetés (Ex formol, animaux formolé, résidus de mercure.)


c- déchets d’origine biologiques :

- Procédés d’inactivation et de désinfection de milieux biologiques :

Stérilisation à l’autoclave : Procédé peu coûteux, et méthode de choix pour prétraiter du matériel biologique destiné à une incinération plus tardive.

Désinfectants chimiques : très nombreux, souvent incompatibles entre eux, il faut suivre les consignes d’utilisation, et ne jamais les mélanger sous peine d’annuler les effets ou générer des réactions chimiques mal maîtrisables.

L’eau de Javel : au cours de son action elle se détruit en libérant de l’oxygène et devient du Na Cl. Ne pas la mélanger à un acide, sous peine de produire du chlore gazeux toxique. Les berlingots d’eau de Javel (250 mL) sont concentrés à 48° chlorométriques. Complétés à 1 L d’eau froide, ils donnent une solution commerciale à 12°chl. En pratique 500 mL de cette solution dans 10 L d’eau conviennent pour la désinfection des instruments, sols... (ceci correspond à des dilutions au 1/10è ou au 1/20è). Une dilution au 1/5è est valable au laboratoire de biologie pour la plupart des opérations de désinfection en laissant un temps de contact suffisant.

L’alcool éthylique dénaturé:ses effets désinfectants sont plus efficaces à la concentration de 60 à 70 % dans l’eau:il est alors moins volatil et ne déshydrate pas les membranes biologiques.

Déchets liquides :

Les milieux contaminés doivent être inactivés par addition d’eau de Javel et après 30 minutes, vidés à l’évier.

Attention ne pas autoclaver des milieux contenant de l’eau de Javel.

Déchets solides :

Les milieux solides, Agar, agarose..., doivent être autoclavés et jetés dans des sacs étanches

- Déchets matériels ayant été en contact avec du matériel biologique

Seringues et aiguilles  :

Les seringues seront désinfectées à l’eau de javel avant d’être jetées.
Les aiguilles doivent être jetées dans des boîtes hermétiques spéciales, le tout doit être autoclavé.


4- Le financement et la gestion des "DTQD"

Prévoir pour l’instant, au moment de la répartition annuelle des crédits d’enseignement, un nouveau poste intitulé "sécurité-déchets" chargé de financer les frais de gestion des déchets de laboratoire (containers, étiquettes, récupérations et traitement par entreprise agréée) concernant les activités de physique chimie et des sciences de la vie et de la terre.

Autres articles de la rubrique CLET

  • LES PRODUITS D’ORIGINE HUMAINE
    LES PRODUITS D’ORIGINE HUMAINE 1- Les textes de référence : a- immunisation vaccinale contre l’hépatite B - manipulation de sang humain prélevé sur les élèves : Note de service n°93-077 du... Lire la suite (Septembre 2006)
  • LES CULTURES DE MICRO-ORGANISMES DANS LES CLASSES
    LES CULTURES DE MICRO-ORGANISMES DANS LES CLASSES Introduction : Dans la classe de 3ème et dans les classes de lycée d’enseignement général, certains thèmes conduisent à manipuler des... Lire la suite (Septembre 2006)
  • Sécurité des locaux
    Sécurité des locaux : GAZ : étanchéité des robinets à effectuer régulièrement avec un pinceau et du détergent moussant état des tuyaux et leur date de péremption à vérifier régulièrement préférer... Lire la suite (Novembre 2003)
  • Sécurité des personnes
    Dans chaque classe de TP il faut prévoir... Trousse de premiers secours Télephone intérieur ( n° loge, n°infirmerie, n°proviseur adjoint, n° proviseur ) Couverture antifeu Flacon rince... Lire la suite (Novembre 2003)