US 671 du 18 septembre 2008

GUY MOQUET (suite)

Une note de service parue au BO précise ce
que doit être la Semaine de l’Europe à l’École
« couplée à » la journée de souvenir de Guy
Môquet et de l’engagement des jeunes
européens dans la Résistance. La dérive visant
à faire de l’école le lieu privilégié du « devoir
de mémoire » où doit aussi se construire
coûte que coûte le sentiment d’appartenance
européenne, se confirme. « [...] je demande
aux proviseurs, dans le cadre de
l’organisation de la Semaine de l’Europe à
l’École, de rappeler aux équipes éducatives
qu’il convient d’honorer le souvenir de Guy
Môquet, de ses 26 compagnons fusillés pour
valoriser tous les jeunes Européens qui
s’engagèrent dans la Résistance [...] ».
Aux chefs d’établissement donc de se
débrouiller. Rien n’oblige l’enseignant, cette
fois, à se plier à l’injonction.

Autres articles de la rubrique US 671 du 18 septembre 2008

  • LANGUES VIVANTES : ANNONCES FARFELUES
    Les déclarations de X. Darcos le 1/09/08 laissent les collègues de LV bouche bée. S’appuyant sur une définition douteuse du « bilinguisme », le ministre veut faire croire que, face aux difficultés... Lire la suite (Septembre 2008)
  • CHAT AVEC ROLAND HUBERT LE 10/09/08
    Nous publions ici quelques échanges tirés du « chat » organisé le 10 septembre sur le site du SNES. L’intégralité est consultable sur le site du SNES, rubrique Agir, réforme du lycée. Quelle est la... Lire la suite (Septembre 2008)
  • REFORME DES LYCEES : DERNIERE MINUTE
    Le volume horaire par élève s’élèverait à 975 heures par an (contre 972 heures à 1 152 heures aujourd’hui). L’horaire hebdomadaire plafonnerait à 27 heures, avec 18 modules semestriels de 3 heures : 11... Lire la suite (Septembre 2008)
  • REFORME DES LYCEES
    Réunies le 27 août, toutes les organisations syndicales présentes à la table ronde(1) ont demandé le report du calendrier que le ministre veut imposer : aucun des arguments avancés pour la mise en... Lire la suite (Septembre 2008)