Éditos

Fin d’année

Dans cette période de fin d’année scolaire, le SNES souhaite bon courage à tous ceux qui encadrent surveillent, corrigent les examens, mais aussi aux candidats au DNB comme au baccalauréat.

Certes la tenue des examens représente une vraie charge de travail pour les enseignants, un moment de fébrilité pour les élèves mais pour tous, cela marque aussi l’aboutissement d’un cursus scolaire, le fruit du travail accompli, l’entrée au lycée pour les collégiens, la poursuite d’études pour une majorité de lycéens ainsi détenteurs d’un diplôme, premier grade universitaire.

L’enjeu sera pour les prochaines années de qualifier encore mieux et plus, de minorer le poids des inégalités sociales sur les parcours scolaires, d’obtenir pour cela les conditions de travail nécessaires, des contenus d’enseignement repensés.

Collectivement nous continuerons à nous y employer

Autres articles de la rubrique Éditos

  • Une priorité : barrer la route au FN dans les urnes
    Pour la deuxième fois en quinze ans, la France voit arriver au second tour de l’élection présidentielle un candidat du FN. Cette situation en dit long sur l’état de notre société, la hauteur des... Lire la suite (Avril 2017)
  • S’abstenir de ne pas voter
    L’épilogue des primaires, le désenchantement consécutif aux choix du dernier quinquennat, le poids grandissant du Front national, tout concourt à donner à la présidentielle de 2017 une couleur... Lire la suite (Avril 2017)
  • Du bon usage des sondages
    Les sondages ne sont pas une science exacte. Or, la chronique récente sur France Inter de l’ineffable Dominique Seux, connu pour son ardeur à défendre le libéralisme, offre un nouvel exemple de ce... Lire la suite (Mars 2017)
  • Cacophonie
    À mesure que l’on approche des échéances de l’élection présidentielle, un scrutin dont on connaît la portée dans la vie politique française, les inquiétudes croissent quant aux postures et aux programmes... Lire la suite (Février 2017)
  • Démissions : une alerte à prendre au sérieux
    Le nombre global d’enseignants démissionnaires a doublé en 4 ans ; le phénomène touche enseignants titulaires comme stagiaires. Certes, rapporté à l’ensemble des enseignants, la proportion demeure faible... Lire la suite (Janvier 2017)