US 709 du 11 juin 2011

Epreuves BTS : non à la fraude

Le 6 juin, les professeurs correcteurs de l’étude de cas NRC ont refusé
de corriger les copies en raison des faits graves de fraudes relatés par
des candidats (allant jusqu’à la corruption de certains surveillants) et
d’une ambiance confinant au brouhaha. Le responsable du BTS NRC
au SIEC aurait été malmené par certains candidats.

Le 8 juin, les correcteurs ont été reconvoqués en présence de l’IPR.
Le directeur du SIEC a demandé une nouvelle fois que la correction
soit effectuée sur le motif que celle-ci permettrait de constater
les « anomalies ».

La soixantaine de correcteurs présents a voté à l’unanimité le refus
de corriger les copies. Ils revendiquent :
- un communiqué de la part du SIEC faisant état de
dysfonctionnements dans l’organisation et de fraude massive ;
- une enquête et un engagement du SIEC pour les années à venir
de mettre en oeuvre des solutions permettant d’éviter tous
les dysfonctionnements et de ne plus sous-traiter la surveillance
des épreuves en BTS.

Le 16 juin, les correcteurs se positionneront en fonction
des réponses que leur apportera le directeur du SIEC.

Autres articles de la rubrique US 709 du 11 juin 2011