Année 2004

Épreuve de SES au baccalauréat ES Développer la réflexion collective des enseignants sur l’évaluation

Il faut croire que le nouveau programme de sciences économiques et sociales, appliqué pour la première fois cette année, et contre lequel le SNES s’était prononcé méritait des sujets zéro. Pour ne pas prendre de risque avec le nouveau programme, le ministère a choisi d’offrir aux candidats un menu (dissertation ou question de synthèse) dépouillé d’une grande partie du travail de réflexion et de mobilisation des connaissances qu’ils sont habituellement amenés à faire et auquel trois ans de SES les ont préparés.

Force est de constater, par exemple, que la dissertation proposée aux élèves ne répond pas exactement aux exigences de la circulaire de 1997 définissant les épreuves : le libellé du sujet ressemble étrangement à une question de cours, pourtant prohibée par le texte, et n’invite pas le candidat « à poser et à traiter, d’une façon organisée et réfléchie, un problème exigeant un effort d’analyse économique et/ou sociologique ». Il faut craindre les effets pervers de tels sujets qui, dans l’immédiat, rendent difficile la tâche des correcteurs (certains candidats, désorientés, ont eu tendance à se fourvoyer) et qui, dans l’avenir, s’ils devaient se renouveler, conduiraient à une remise en cause du sens même de l’enseignement des SES. Car c’est bien l’évaluation qui pilote notre enseignement et sans que les choses soient dites et débattues, c’est par glissement successifs que se transforme une discipline, ses objectifs, ses méthodes.

Nous réaffirmons l’urgence de rouvrir le dossier de l’évaluation, enterré depuis 7 ans, en lien avec les nouveaux programmes. Depuis deux ans nous avons multiplié nos démarches en ce sens auprès du ministère et de l’Inspection générale, sans d’autre résultat que la circulaire de l’an passé. C’est une réflexion collective qu’il nous faut impliquant tous les collègues.

Groupe SES du SNES

Autres articles de la rubrique Année 2004

  • CONSEIL SUPÉRIEUR DE L’ÉDUCATION DU 1ER DÉCEMBRE 2004
    Technologie collège. Le préambule du programme, et le programme de Sixième ont été présentés. Le CSE n’a qu’un avis consultatif. L’alternative était la suivante : laisser le texte d’origine en l’état,... Lire la suite (Décembre 2004)
  • Mathématiques en STG
    Le SNES a rencontré le groupe chargé du programme de mathématiques en STG. Selon les spécialités de Terminale, l’horaire de mathématiques de Terminale sera de deux ou trois heures. Le programme de... Lire la suite (Décembre 2004)
  • SCIENCES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES
    Les sciences économiques et sociales et la filière ES risquent de payer un très lourd tribut si le projet de loi devait être maintenu en l’état. Le nouveau projet de loi présenté par le ministre de... Lire la suite (Décembre 2004)
  • Langues vivantes : baccalauréat 2005
    Des modifications des épreuves écrites de langues vivantes du bac 2005 avaient été annoncées à des collègues par des IPR. Le SNES avait adressé un courrier au doyen de l’inspection générale pour lui... Lire la suite (Décembre 2004)
  • BACCALAURÉAT : Quand moderniser rime avec casser
    Le ministère annonce sa volonté de moderniser le baccalauréat. Hélas ! pour lui moderniser signifie simplement diminuer le nombre d’épreuves et non repérer les savoirs, savoir-faire et autres... Lire la suite (Décembre 2004)