Dossiers

EEDD et socle commun Article du groupe EDD, mai 2006

- La circulaire de juillet 2004 laissait augurer des espoirs vite déçus. Une fois encore les belles intentions annoncées... s’évanouissent par manque de moyens concrets : faut il se contenter de la très médiatique opération" exposition photographique envoyée dans tous les établissements" ? Faut il se satisfaire de quelques "clics" vers des sites aux contenus aléatoires ? Peut on s’appuyer sur des PAF indigents ?

- Les professeurs qui expérimentaient,...et qui expérimentent toujours dans leur établissement ne voient rien venir ! Si ce n’est la diminution des moyens : des IDD qui se réduisent (0.5 heures du cycle central sont utilisées au redéploiement des ZEP) des TPE en voie de disparition... toujours rien en vue pour la concertation des équipes ... La charte sur le partenariat n’est toujours pas au point.

- Au contraire la pédagogie de projet si nécessaire à l’EEDD est renvoyée dans son coin puisque l’injonction des IPR est de plus en plus une prise en charge disciplinaire. Enfin que dire des recommandations du HCE où l’EEDD n’est même pas évoquée dans le socle commun. A tout le moins dans la "compétence citoyenneté" on aurait pu s’attendre à un petit couplet.

- Tout le monde s’accorde pourtant sur la notion de service public d’éducation : c’est un cadre essentiel pour permettre à chaque enfant d’avoir au moins un viatique sur ce sujet de manière à comprendre les grands choix du futur. Les injonctions des thèmes de convergence du collège (ref BO hors série n°5 du 25 août 2005) ne peuvent cacher l’absence de moyens institutionnels en ce qui concerne l’EEDD et de ses méthodes de travail.

- Le SNES en tant qu’acteur pédagogique demande à être consulté, associé dans l’élaboration des projets du MEN, du ministère de l’Ecologie (contrairement à ce qui a été fait pour la semaine du DD et pour le colloque Ricard)

remarque : tels qu’ils sont ou qu’ils étaient les IDD et les TPE ne sont pas satisfaisants cependant, on ne peut pas nier un embryon d’intérêt pour le travail en interdiscipline ou pluridiscipline. Mais c’est vrai qu’il y a beaucoup à faire ...

Autres articles de la rubrique Dossiers