Actualités

ECE : précisions du ministère

Suite à nos demandes, le ministère a précisé certains points concernant l’organisation de l’ECE – session 2014 -, lors de notre audience du 30 avril

- le délai de 4 semaines avant l’épreuve pour la communication des situations d’évaluations est considéré comme habituel et suffisant ; il est maintenu. Cependant, consigne a été donnée de communiquer aux enseignants l’ensemble du CD n°1, communication d’autant plus nécessaire que la découverte des premières situations d’évaluations, dont certaines sont nouvelles, fait déjà apparaître un certain nombre de problèmes.

- nous insistons sur le fait qu’il est indispensable de porter également à la connaissance des collègues les critères d’évaluation pour effectuer le choix des sujets (un sujet est indissociable de ses critères d’évaluation). Une réflexion est engagée dans ce sens au ministère ;

- il faut relativiser les mesures sécuritaires : en particulier, la notion de salle sécurisée signifie que la porte de la salle doit être fermée, ce qui pourrait s’appeler.... enfoncer une porte ouverte ?…

Dernière minute : suite à cette rencontre du 30 avril, le ministère a envoyé un courrier aux DEC et aux chefs de centre précisant les dispositions suivantes :

- le chef de centre est bien autorisé à transmettre les sujets (dossier numérique "1-SUJETS") quatre semaines avant l’épreuve, sur demande du professeur coordonnateur, en cas d’éventuelles difficultés pour choisir les situations d’évaluation ;

- en l’absence de calendrier académique en la matière, les chefs de centre fixent les épreuves concernées à compter du 12 mai au plus tôt, c’est-à-dire soit à partir du 12 mai, soit plus tard ; quelle que soit la date retenue après le 11 mai pour le début des épreuves, celles-ci ne doivent pas durer plus de trois semaines consécutives.

Même si nous avons obtenu quelques avancées, nous maintenons notre recommandation à ignorer cette note de service qui reste difficilement applicable.

Nous recommandons aux collègues d’insister pour obtenir l’intégralité des sujets (le CD n° 1 dans la plupart des académies) pour le choix des situations.
Demandez aussi communication des corrigés (CD n°2) en expliquant que cette note de service vous met en difficulté alors que l’organisation est déjà très lourde.

Vous pouvez également rappeler que ce n’est pas aux professeurs d’établir les listes de passage des élèves pour les examens. Ils doivent uniquement être en mesure de préciser les contraintes techniques pour établir ces listes.

N’hésitez pas à nous faire remonter toute difficulté ou tout dysfonctionnement constaté lors de l’épreuve.

Voir l’article US en PJ

Autres articles de la rubrique Actualités