Archives

jusqu’au 14 octobre

Don Quichotte au Théâtre de la Tempête – partenaire Réduc’snes

Le Robert donne de Don Quichotte cette définition : "Nom du héros d’un roman de Cervantes, homme généreux et chimérique qui se pose en redresseur de torts, en défenseur des opprimés". C’est une donnée vraie mais partielle du personnage. Il faut reconnaître à Quichotte cette constante générosité. Mais s’il est vaillant et soucieux de justice, il est aussi chimérique et il lui arrive de se tromper d’ennemi. Ses élans impulsifs l’amènent à punir parfois qui ne le mérite pas et à laisser filer ceux qui devraient être punis. Sa maladresse et ses agissements désordonnés l’amènent souvent à donner des coups d’épée dans le vide. Et les conflits dans lesquels il s’engage avec les meilleures intentions peuvent tourner au désastre, conduire à des situations délicates dans lesquelles il entraîne son fidèle et cocasse serviteur Sancho Panza.
C’est ce qu’il y a d’aveuglement dans le personnage qui a donné à Philippe Adrien, l’idée de le faire interpréter par un comédien non-voyant, Bruno Netter avec qui il a déjà travaillé à maintes reprises : "Le malade imaginaire", "Le procès"…
Don Quichotte ne cesse de manifester un aveuglement sans mesure : son imaginaire étant envahi par les romans de chevalerie, il transforme immédiatement tout ce qu’il voit ou pourrait voir aux normes de son univers fictif. Des mille pages d’un texte foisonnant, Philippe Adrien et Vladimir Ant ont fait une adaptation axée sur les relations du maître avec son valet. Les deux personnages sont chacun doublés et la double apparition qui se partage le texte, donne un relief et une dimension troublante au récit. La construction narrative éclatée laisse le spectateur sur une impression de grande liberté en fin de spectacle.
On rit souvent et on se laisse aller au gré des pérégrinations savoureuses des deux personnages auprès de qui gravitent une foule de comparses savoureux, hauts en couleur et souvent conduits vers le burlesque.
On a beaucoup parlé de Quichotte à propos des SDF et des mal logés. Philippe Adrien y fait une allusion discrète en introduisant en ouverture et conclusion du spectacle une vidéo qui vient en rupture de ton avec le reste. Un spectacle généreux à l’image de son héros…
Francis Dubois

Théâtre de La Tempête - Cartoucherie de Vincennes – Route du champ de manœuvre - 75 012 Paris – Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits mais sur réservation impérative) : 01 43 28 36 36 – www.latempete.fr
Rappel : A la demande des enseignants qui amèneraient des classes voir le spectacle, Philippe Adrien propose une rencontre avant le début du spectacle. Il y a également des rencontres possibles avec des comédiens.

Autres articles de la rubrique Archives