Actualité théâtrale

au Studio des Champs-Elysées

"Déshabillez mots" À partir du 3 février 2012

Flor et Léonore, vous les aviez peut-être entendues le week-end, à l’heure du petit déjeuner sur France Inter ? Elles ont eu en 2009 le prix Scam de la première œuvre radiophonique et sont passées du studio de radio à la scène.

Leur idée, déshabiller les mots pour les rendre vivants. Pour cela elles les interviewent, elles les explorent à travers leur place dans le dictionnaire (pauvre pusillanimité « coincée entre pus et pustule »), dans les arts, l’histoire ou l’actualité. De légèreté à onanisme en passant par paresse, colère, infidélité, opinion ou virilité, elles explorent le destin des mots et nous entraînent dans un univers absurde et jubilatoire. En convoquant les mots, en les déshabillant, elles leur redonnent une vie, une chair, un sexe. En cherchant quelle créature peut se cacher sous l’infidélité ou la colère, elles n’interrogent pas que les mots, elles nous interrogent, lèvent le voile, débusquent l’inconscient sous le conscient. Elles nous chatouillent, nous obligent à réfléchir à ces mots que nous employons sans trop nous interroger, à les incarner et à chercher ce qu’ils cachent. Ce faisant elles débusquent les idées reçues, traquent les faux-semblants et ouvrent la porte à notre propre imaginaire. Le résultat est drôle, intelligent, excitant intellectuellement.

La mise en scène recrée un studio de radio avec micros ampoules rouges qui s’allument, bruitages, gimmicks, mais ne s’y enferme pas. Le dialogue entre les mots ennuyeux et ennuyant est ainsi une petite merveille. Il faut dire surtout que le texte est admirablement servi par la blonde Léonore Chaix et la brune Flor Lurienne. Elles sont espiègles, jouent de leur voix et de leur corps pour séduire, car il faut séduire le mot pour mieux le dévoiler. Le rire qu’elles déclenchent nous rend heureux car au delà de leurs jeux sur les mots, elles nous font entendre combien les mots nous habitent, combien ils sont bien plus riches que nous n’en avons conscience spontanément, combien ils sont au cœur de notre vie pour le meilleur ou le pire.

Micheline Rousselet

Du mardi au samedi à 20h30, le dimanche à 16h
Le Studio des Champs-Elysées
15 avenue Montaigne, 75008 Paris
Réservations : 01 53 23 99 19
Se réclamer du Snes et de cet article : demande de partenariat Réduc’snes en cours

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « We love arabs »
    Hillel Kogan est un artiste engagé. Il est à la fois danseur, chorégraphe, interprète, acteur, concepteur et dramaturge mais cette accumulation de titres qui lui ont valu de nombreuses récompenses... Lire la suite (Septembre 2017)
  • « La nostalgie des blattes »
    Sur un plateau nu, une estrade, et sur cette estrade, assises sur deux simples chaises, deux femmes plus très jeunes. La plus ancienne dans son poste voit arriver la remplaçante avec une belle dose... Lire la suite (Septembre 2017)
  • « Trahisons » de Harold Pinter
    Jerry et Emma se retrouvent devant un verre deux ans après leur rupture. Leur embarras n’a d’égal que l’émotion de se revoir. Pendant des années, alors qu’une amitié sincère et de très longue date liait... Lire la suite (Septembre 2017)
  • « Les deux frères et les lions »
    Une ambiance très british avec chansons traditionnelles, thé et scones, nous accueille pour ce conte inspiré d’une histoire vraie, dont les héros sont encore vivants. Deux jumeaux habillés de la même... Lire la suite (Septembre 2017)
  • « Novecento »
    Novecento est un conte qui nous entraîne sur un paquebot transatlantique, à la rencontre de Novecento, né et abandonné sur le piano de la salle de bal du bateau, devenu un musicien de génie et qui... Lire la suite (Septembre 2017)