US Magazine 676 du 22 décembre 2008

Décrochage scolaire : quoi de neuf ?

UNE CIRCULAIRE INTERMINISTÉRIELLE (N° 2008-174 DU 18/12/2008) a été publiée au BO du 1er janvier 2009
pour prévenir et lutter contre le décrochage scolaire dans le cadre du « Plan Espoir Banlieues ».
Le texte, qui n’a fait l’objet d’aucune concertation, demande aux préfets de département et aux recteurs
de mettre en place un dispositif sur la base d’un diagnostic de la situation réalisé avant le 30 janvier.

Tous les établissements ne sont
pas concernés puisque seuls
les 215 quartiers prioritaires
définis par le Comité interministériel
des villes sont ciblés : les
collèges et lycées publics retenus
dans la liste ne sont pas tous classés
RAR (Réseaux ambition réussite),
ce qui démontre a posteriori
que ce dernier classement a écarté
bon nombre d’établissements
confrontés à de réelles difficultés.
On note aussi que des académies
qui comportent de nombreux
RAR (notamment les DOM) sont
superbement ignorées.

L’objectif affiché
est de réduire de
10 % le nombre
d’élèves décrocheurs
durant
chaque année du
plan triennal (avec
une première évaluation en juillet
2009) mais le texte n’offre aucun
cadrage national : il s’agit en effet
de « mobiliser l’ensemble des services
de l’État, des collectivités
territoriales et du secteur associatif
 » pour mettre en place des
actions diverses élaborées localement,
ce qui risque de reproduire
les mêmes dérives que celles du
plan Borloo.

Préfet de département et recteur
doivent désigner un pilote chargé
de définir les objectifs locaux,
coordonner les actions et mobiliser
les acteurs.

Aucune précision n’est donnée en
terme de financement, les réponses
devant être trouvées en sollicitant
notamment les MGI, les missions
locales, les écoles de la deuxième
chance (dont le nombre de places
doit être doublé pour la rentrée
2009) et l’EPIDE (Établissement
public d’insertion de la défense) et
en renforçant les liens avec le
monde de l’emploi. Alors que
l’absentéisme,
l’échec scolaire et
les projets d’avenir
sont plusieurs
fois cités, aucune
référence n’est
faite à l’action des
CO-PSy ou des CPE.

Les dispositifs « innovants »
pourront toutefois être financés
par des crédits de la politique de
la ville ou du FIPD (Fonds interministériel
de la prévention de la
délinquance), ce qui contribue,
une fois de plus, à présenter les
décrocheurs non pas comme des
victimes de l’échec scolaire mais
comme des délinquants potentiels, avec une stigmatisation possible
des jeunes et des familles
concernés, renforcée par le croisement
de fichiers qui ne sont
pas de même nature.

Ce nouveau dispositif, en développant
les stages en entreprise et
en incitant aux métiers par alternance,
ne poursuit pas les mêmes
objectifs que les dispositifs relais
qui visent à réconcilier les décrocheurs
avec l’École et à les ramener
vers le cursus scolaire. Occultant
les mécanismes sociaux à
l’oeuvre et s’appuyant sur l’illusion
que l’entreprise constituerait le
meilleur atout pour les élèves en
difficulté, il cible tous les collégiens
ou lycéens « décrocheurs au sens strict » d’un quartier ou
ceux « qui expriment un important
absentéisme susceptible de nuire
à leur réussite scolaire » sans
aucun verrou en terme d’âge.

Le SNES estime que
c’est en amont qu’il faut
lutter contre le décrochage
scolaire en permettant
à tous les élèves d’entrer
dans les apprentissages, en donnant
aux enseignants les moyens
d’agir dès les premières difficultés,
en mettant en place un travail de
prévention qui associe les différents
personnels de l’EN ainsi que
les familles.

Véronique Henryon et Véronique Ponvert

Autres articles de la rubrique US Magazine 676 du 22 décembre 2008

  • Calendrier du bac : Le SNES refuse le fait accompli
    Le ministère vient de publier au BO n° 3 de ce jeudi 15/01, sans aucune concertation, le calendrier du bac 2009 généralisant l’expérimentation lancée l’an dernier d’une « Reconquête du mois de juin ». La... Lire la suite (Janvier 2009)
  • Salon du livre d’histoire des sciences et techniques
    Le salon du livre d’histoire des sciences et techniques organisé par l’ASTS(1) s’est tenu à Ivry-sur-Seine du 21 au 23 novembre dernier sur le thème de l’Espace. Les tables rondes du SNES abordaient,... Lire la suite (Janvier 2009)
  • Enseignements artistiques : Quelle place au lycée ?
    La réforme du lycée a soulevé de nombreux débats et interrogations ces derniers mois, la méthode employée par Darcos ayant bien montré l’absence totale de réflexion globale sur les équilibres... Lire la suite (Janvier 2009)
  • "Chiche"
    « On repart à zéro », « on recommence et on recommence tout », ainsi s’exprime le ministre X. Darcos à la suite du retrait du projet de réforme des lycées pour la rentée 2009. Mais suivant quelle méthode... Lire la suite (Janvier 2009)
  • Réforme des lycées : imposons les conditions du débat
    Après le retrait du projet de réforme du lycée en décembre, le gouvernement entend reprendre les discussions pour un nouveau projet avec l’horizon d’une mise en oeuvre à la rentrée 2010 au plus tôt.... Lire la suite (Janvier 2009)