US 705 du 12 février 2011

DHG 2011 : rentrée à l’encan

Les choix du gouvernement de réduction drastique de l’emploi
public se traduisent dans l’Éducation par une nouvelle ponction
de 16 000 emplois au budget 2011 alors que sont attendus 62 000
élèves supplémentaires à la prochaine rentrée.

Le ministre Chatel veut faire croire qu’il est
possible de faire mieux avec toujours moins
et laisse aux recteurs et aux IA le soin de décliner
localement la pénurie. La traduction concrète
de cette politique se mesure dans les établissements
avec la préparation de la rentrée 2011 et
l’examen des DHG. Les situations ne
sont pas strictement les mêmes
dans toutes les académies, la
situation est jugée partout
alarmante.

En collège : forte pression
sur les effectifs avec des
dotations calculées sur la
base au mieux de 28
élèves par classe, souvent
29 ou 30 et aucun cours à
effectif réduit. Ainsi,
30 élèves par classe dans
l’Aisne et dans l’Oise, y compris
pour les collèges placés en
éducation prioritaire pour les niveaux
Cinquième et Troisième !

Remise en cause généralisée de l’attribution des
heures de laboratoire, de cabinet d’histoire... Dans
plusieurs départements les heures destinées à
l’entretien des réseaux informatiques ne sont
plus attribuées et remplacées par une indemnité.
Révision de la carte de l’éducation prioritaire
avec, comme à Versailles, la réduction drastique
du nombre d’établissements RSS recevant
des moyens supplémentaires. Attribution,
comme dans le Calvados ou dans l’académie de
Grenoble, d’une partie de la DHG en HSE.

En lycée : la mise en oeuvre de la réforme
conduit, par le biais de la mise en place du
tronc commun en Première et de l’uniformisation
des séries technologiques, à des suppressions
de postes massives. Idem les économies
sur les heures de première chaire, les prévisions
d’effectifs à la hausse avec toutes
les classes à 35, les moyens insuffisants
pour créer des groupes
à effectifs réduits...

Partout, la multiplication
des HS et des postes à
complément de service.
Se poursuit l’emploi sur
le terrain des stagiaires à
plein temps, les suppressions
des postes de
TZR au détriment du remplacement...

Cette rentrée se prépare dans
des conditions de concertation
souvent inacceptables : refus de recteurs
de communiquer aux syndicats les DHG
des lycées et lycées professionnels, refus de
donner la répartition HP(1)/HSA, consigne rectorale
de ne soumettre aucune répartition de la
DHG ni TRMD(2) au vote du CA, calendrier ultra
serré imposé par l’IA des Ardennes espérant
éviter ainsi les mobilisations de l‘an dernier.
Seule une mobilisation forte pourra imposer
d’autres choix pour le Second degré.

Fabienne Bellin

1. HP : Heures-professeurs
2. TRMD : Tableau récapitulatif des moyens disciplinaires.

Autres articles de la rubrique US 705 du 12 février 2011

  • STG : quelle réforme ?
    La réforme du lycée dans les séries générales se traduit par une réduction des horaires disciplinaires, une suppression des dédoublements affectés aux disciplines au profit d’un « forfait d’heures » mis... Lire la suite (Février 2011)
  • Lycéens étrangers
    Certains lycéens de Terminale, enregistrant leurs voeux pour l’année prochaine (APB), ont vu leur demande d’inscription refusée, la formation sollicitée étant réservée aux élèves de nationalité... Lire la suite (Février 2011)
  • Première Générale version Châtel <BR> nous n’en voulons pas
    La préparation de la rentrée 2011 dans les lycées se fait dans le cadre de la montée de la réforme Chatel en classe de Première, réforme contre la mise en place de laquelle le SNES continue d’appeler à... Lire la suite (Février 2011)
  • Lycée d’Abbeville : blocage contre la fermeture du BTS
    Jeudi 3 février, les élèves de Première et Terminale STI du Lycée Boucher de Perthes d’Abbeville ont bloqué leur lycée pour protester contre la fermeture du BTS Conception de produits industriels,... Lire la suite (Février 2011)
  • Lycée Bernard-Palissy de Saintes (Charente-Maritime)
    Le rectorat de Poitiers a fait un tour de passe-passe dans les lycées touchés par la réforme des STI. Phase 1 : on fait fondre la DGH ; phase 2 : on redonne 50 à 60 HP à n’utiliser que pour «... Lire la suite (Février 2011)