Rapports

DEPP : L’évolution des compétences en langues des élèves en fin de collège de 2004 à 2010

Analyse de la note de la DEPP (en PJ) et ici :

http://media.education.gouv.fr/file/2012/17/0/DEPP-NI-2012-05-evolution-competences-langues-eleves-fin-college_214170.pdf

Cette note concerne l’enseignement des LV au collège entre 2004 et 2010.

Elle pointe une diminution de la compréhension (ex : en anglais : les élèves ayant un niveau satisfaisant en compréhension orale passe de 51,3% à 40,4%), expliquée par l’inspection générale par l’introduction de l’expression orale en continu dont l’entraînement aurait pris davantage de place que celui de la compréhension.

Cette note ne fait que confirmer ce que dit le SNES depuis des années :

- l’augmentation des effectifs par classe qui constitue un handicap dans l’apprentissage et un alourdissement des conditions de travail .

- l’horaire insuffisant pour pouvoir faire maîtriser toutes les compétences.

- le manque de formation des collègues au CECRL (introduit à la rentrée 2006) et à l’évalution de A2 . Les collègues ont donc dû se débrouiller seuls face à une réforme majeure de l’enseignement des langues vivantes

- l’approche technicisante des compétences (une dominante et une mineure) qui a été privilégieé sans articulation suffisante avec les savoirs (linguistiques et culturels) ne peut que conduire à une approche morcelée des activités entraînant une perte de sens or celle-ci est fondamentale dans l’apprentissage .

Autres articles de la rubrique Rapports