Articles US 2013-2014

Consulté et... entendu ? (US mag 742 du 20 juin 2014)

L’année 2014-2015 sera rythmée par plusieurs consultations de la profession, conséquences de l’application de la loi de juillet 2012 pour la refondation de l’école. En voici le calendrier prévisionnel.

En septembre-octobre 2014, tous les enseignants, de la maternelle au lycée, seront consultés sur le projet de socle commun de connaissances, de compétences et de culture. La consultation devrait être collective, sur des heures banalisées. Elle s’appuiera sur un questionnaire avec questions ouvertes et fermées, qui portera sur le socle, sur les modalités de son évaluation, et sur l’avenir du Diplôme national du brevet.
Dans le même temps, le ministère consultera la profession sur les programmes de l’enseignement moral et civique (entrée en vigueur rentrée 2015), et lancera sa « conférence nationale pour construire une véritable politique de l’évaluation des élèves ».

Sur les programmes

Début 2015, de janvier à mars, les enseignants seront de nouveau consultés, cette fois sur les programmes du collège (entrée en vigueur à partir de la rentrée 2016). C’est alors que pourraient être rendus publics divers bilans de la réforme du lycée : ministère,
Cour des comptes... dont on sait déjà qu’ils ne seront pas élogieux envers les dispositifs mis en place au regard des objectifs visés.

À cela s’ajoutent du 27 novembre au 4 décembre les élections professionnelles, qui détermineront la représentativité des organisations syndicales pour les trois années à venir, la poursuite des chantiers sur l’éducation prioritaire (publication de la carte des REP+ en janvier 2015), sur les SEGPA, l’ouverture du travail sur la rénovation du collège, la continuation des chantiers métiers avec les CPE et les CO-Psy.

Les arbitrages qui seront rendus par le ministre à la suite des différents débats vont conditionner l’avenir du système éducatif pour les années à venir : formation et réussite des élèves, conditions d’études, conditions de travail des personnels. Il est donc très important que la profession se saisisse de ces consultations, donne son avis et exprime ses demandes : sur les programmes, sur l’organisation du collège, sur le travail en éducation prioritaire, sur la remise à plat de la réforme du lycée en termes de structures et de contenus...

L’avenir du système éducatif

Le SNES-FSU relaiera les informations. Il donnera ses analyses, proposera des outils de réflexion et mènera ses propres consultations, en particulier sur les projets de programmes, afin de porter haut et fort la voix des collègues.

Valérie Sipahimalani

Autres articles de la rubrique Articles US 2013-2014