US 748 du 13 décembre 2014

Conférence sur l’évaluation des élèves : Elargir le débat

Au-delà de l’évaluation chiffrée toujours en débat, la conférence ministérielle doit élaborer des recommandations partagées par l’ensemble de la communauté éducative.

Réunie les 11 et 12 décembre, elle a pour objectif de nourrir la réflexion, définir des principes d’évaluation partagés par tous, et recueillir des propositions de la société civile. Le SNES-FSU rappelle son attachement à un traitement sérieux et sans démagogie de ce dossier sensible pour l’ensemble de la communauté éducative. Il ne faut pas se tromper de débat et faire porter à l’évaluation chiffrée le chapeau de la difficulté – voire de l’échec scolaire. Le débat « note ou pas note » doit être dépassé. La comparaison internationale du CNESCO(1) montre que cette question est aussi politique que pédagogique, et qu’il n’y a pas de science exacte en la matière. Les enseignants doivent être formés de façon à disposer de tous les outils permettant la mise en oeuvre de l’évaluation formative, partie intégrante du processus d’apprentissage, au service des progrès des élèves. Les évaluations certificatives que sont le brevet des collèges et le baccalauréat doivent s’appuyer sur des épreuves nationales et terminales garantissant l’égalité des candidats devant l’examen. L’ensemble de ces modalités et leur usage dans les procédures d’orientation doivent être transparents tant pour les élèves que pour les familles.

Les nouvelles évaluations imposées ces dernières années (LPC au collège, épreuves locales en cours d’année en LV au lycée...), au-delà du fait qu’elles n’ont apporté aucune amélioration du système, sont une charge de travail supplémentaire importante pour les enseignants, dans un contexte de dégradation des conditions de travail et de rémunération. Il ne saurait être question de poursuivre dans cette voie. Le SNES-FSU sera présent à la conférence et en rendra compte. Contributions du SNES et de la FSU à la conférence nationale : www.conference-evaluation-des-eleves.education.gouv.fr/consultez-les-expertises

Sandrine Charrier, Valérie Sipahimalani

(1) L’évaluation des élèves par les enseignants dans la classe et les établissements : règlements et pratiques. Une comparaison internationale dans les pays de l’OCDE, déc. 2014.

Autres articles de la rubrique US 748 du 13 décembre 2014

  • Lutte contre le décrochage : Encore un plan... sans moyens
    140 000 jeunes quittent chaque année le système éducatif sans diplôme autre que le brevet, ils sont 620 000 jeunes entre 16 et 25 ans à être en difficulté pour une insertion professionnelle faute de... Lire la suite (Décembre 2014)
  • Rénovation hôtellerie
    Le projet de rénovation de la série technologique Hôtellerie est en consultation à différents niveaux : sur eduscol les horaires et certains programmes des enseignements de Seconde :... Lire la suite (Décembre 2014)
  • Evaluation des élèves : Le CSP s’en mêle
    Le CSP a publié ses propositions concernant l’évaluation. Ce projet est d’autant plus inquiétant qu’il valide le socle ! Le CSP précise que les évaluations assurent une fonction didactique et... Lire la suite (Décembre 2014)
  • REP+ : Mobilisés et déterminés
    La volonté affichée par le ministère sur une véritable relance de l’Éducation prioritaire a suscité bien des espoirs. La réalité est tout autre. Les personnels avec le SNES-FSU sont déterminés à se faire... Lire la suite (Décembre 2014)
  • Versailles : Hauts-de-Seine (92)
    Avec huit réseaux supprimés, c’est l’un des départements de France qui connaît la restructuration la plus forte... C’est huit collèges, douze lycées et trente-neuf écoles concernés, au nom d’un discours... Lire la suite (Décembre 2014)