Actualités

4 juin 2015

Compte rendu de la Journée de Réflexions Disciplinaire Compte rendu

1 Obligations réglementaires de service :
A partir de l’intervention de Xavier Marand, Secrétaire général adjoint et de Xavier Hill co-responsable du secteur contenus et responsable du groupe SVT.
- Les heures effectives non faites devant élèves ne sont plus rémunérées en HSE mais en indemnités sous la forme d’IMP (indemnités pour mission particulière). Il faut rester vigilant dans les établissements en exigeant que restent en allègements de services les missions qui permettaient une décharge (TICE - Coordonnateur de discipline - Responsable de laboratoire...).
Le Snes a obtenu que la coordination de discipline en technologie collège soit reconnue et rendue obligatoire dès que les équipements sont utilisés par plusieurs professeurs.

- Le coordonnateur assure la responsabilité du suivi, de la gestion et de l’entretien du matériel et des équipements pédagogiques.
L’IMP est attribuée, sur la base d’un taux annuel de 1 250 € et pourra, en fonction de la charge effective de travail, être modulée au taux annuel inférieur (625 €) ou supérieur (2 500 €). Le Snes demande aux collègues de ne rien accepter en dessous d’une IMP (1 250€).

- Le référent pour les ressources et usages pédagogiques numériques (ex référent TICE) a droit à une IMP d’un taux annuel de 1 250 € à 3 750 € en fonction de la charge effective de travail et du niveau d’expertise requis.

Après avis du CA et avec l’accord du Recteur les IMP peuvent être transformées en allègement de service. Afin de limiter l’érosion des postes, ce qui était assuré en décharge doit le rester. Pour cela, une action syndicale doit être menée conjointement dans les établissements avant le dernier CA et lors des CTA dans les académies.
Voir le texte de présentation complet
http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=87297

2 Le nouveau socle commun :
Il devient socle commun de connaissances, de compétences et de culture et entrera en vigueur à la rentrée 2016. Aux lieux des 7 domaines du précédent, celui-ci n’en contient que 5 ;
"1° les langages pour penser et communiquer" ;
"2° les méthodes et outils pour apprendre" ;
"3° la formation de la personne et du citoyen" ;
"4° les systèmes naturels et les systèmes techniques" ;
"5° les représentations du monde et l’activité humaine".
Les objectifs de connaissances et de compétences de chaque domaine et la contribution de chaque discipline d’enseignement à ces domaines sont déclinés entièrement dans les programmes disciplinaires. Rien du socle n’est hors des programmes, et rien des programmes ne devrait être hors du socle ce qui devrait simplifier les choses.

3 Le projet de programme du collège :
Déclinaison stricte du socle nous avons pourtant formulé plusieurs critiques ;
- Pour le cycle 3 la technologie est regroupée avec l’enseignement des sciences et on parle même d’EIST en 6ème avec un horaire globalisé dans le projet de réforme du collège aussi en débat. L’absence claire de la discipline et la dérive vers les sciences ont été fortement dénoncées par le Snes et plusieurs associations.
- Pour le cycle 4 une forte pression vers les STI pose aussi problème. Le programme n’offre pas d’ouverture à l’Eco-Gestion, aux SES et à toutes les voies non industrielles des lycées professionnels, technologiques et généraux. C’est aussi ce que dénonce les collègues dans l’enquête du Snes sur la programmes. L’indication d’une organisation des activités en groupes allégés n’est évoquée que dans le texte d’accompagnement. Il faut que cela soit beaucoup plus affirmé pour devenir une réalité dans tous les collèges. Nous agissons pour obtenir ces corrections.
Présent à notre réunion,Thierry Reygades, Secrétaire national responsable du secteur enseignements technologiques fait le lien avec la réforme des lycées et les difficultés que rencontrent nos collègues de STI.
- Lors de son intervention il a proposé la tenue d’un colloque avant la rentrée 2016 organisé par le Snes et les associations disciplinaires afin de médiatiser sur ce qu’est la technologie du XXIème siècle.
- Sur les mutations il indique qu’en ST2I, le petit volume de demandes sur des postes technologie à l’Inter est satisfait à 75%. Souvent en fin de carrière, avec de gros barèmes, les collègues de STI bloquent le mouvement de technologie.
Avec la fermeture du concours technologie et le tarissement des recrutements de STI, les mouvements sont sous pression dans les académies. Malgré la pression des IPR, parfois malveillante, sur les collègues, beaucoup de postes vont rester vacants après les mutations de 2015.
- Pour la réforme du lycée il note que l’AP, aide personnalisée, en STI porte d’abord sur les maths et les sciences en seconde puis principalement sur les STI en terminale. Les projets d’épreuve de Bac STI correspondent plus à des maquettes (objets de démonstration) qu’à de vraies productions.
Les collègues de lycée constatent au sortir des Bacs techno (STI2D et STMG) et en section de TS une forte diminution de la culture technique. Ils dénoncent le manque de sollicitation physique, le manque de mise en mouvement, des élèves lorsqu’ils doivent rechercher une solution à un problème. Un manque d’esprit pratique certainement du à la réforme.

4 Le projet de réforme du collège :
Cette réforme aura un impact important sur notre discipline avec le regroupement sciences/technologie au cycle 3 et l’organisation par cycles qui instaure la continuité entre le premier et le second degré. Au cycle 4 c’est la contrainte des EPI et la globalisation possible des horaires sur les trois années.
La réduction des horaires réglementaires va entrainer la fermeture de 1000 à 1500 postes en technologie.

5 Actions à venir :
Plusieurs pétitions, syndicales ou d’associations disciplinaires sont en cours.
Face à la complexité des réformes et à leurs impacts sur le collège, l’information reste indispensable dans les établissements.

Le CSP consulte actuellement sur les projets de programme, les associations disciplinaires ont été reçues le 5 juin, les syndicats le seront ensuite.

Autres articles de la rubrique Actualités

  • Une épreuve de technologie au DNB ? Vous plaisantez ?
    Nous nous étions déjà un peu vexés, à la lecture du sujet "0" de la manière dont était pensée l’épreuve de technologie. Très éloignée de toute pratique technologique, elle ne semblait nécessiter aucune... Lire la suite (Octobre 2016)
  • Organisation des enseignements et Heure de Labo
    Basé sur un constat du collège catastrophiste et erroné, la réforme du collège reste inacceptable. Vous en trouverez les principales analyses : communiqué de presse, réforme du collège, EPI et réforme... Lire la suite (Juin 2016)
  • Nouveaux programmes pour la rentée 2016
    I - L’ENFANT, L’ADOLESCENT ET LA TECHNIQUE Pour le SNES, la construction d’une culture technique, sur toute la scolarité obligatoire, doit être portée par une discipline d’enseignement général. La... Lire la suite (Janvier 2016)
  • Stages académiques disciplinaires
    Plusieurs stages disciplinaires académiques ont été organisés par le secteur contenus du Snes en fin de ce premier trimestre. Un stage spécifique technologie à Orléans le 26/11 et 3 stages groupés «... Lire la suite (Janvier 2016)
  • Les programmes de technologie 2016
    Notre lecture des derniers programmes de technologie C’est visiblement le souhait de la DGESCO et de l’IGEN de limiter la technologie à l’énumération de certaines techniques et de la restreindre à la... Lire la suite (Octobre 2015)