Intersyndicale-Fadben

Compte-rendu de l’audience au Ministère du 12 novembre 2009

A la suite du courrier envoyé en octobre dernier, l’intersyndicale et la Fadben ont été reçus le jeudi 12 novembre par Patrick Allal, conseiller social et Christophe Kerrero, conseiller technique à l’éducation prioritaire.

La Fadben ouvre les débats par un rappel des évolutions du métier de professeur documentaliste depuis la création du CAPES et de ces enjeux actuels. Elle insiste sur le rôle trop souvent méconnu de cette profession du fait que les textes officiels récents ne le mentionnent jamais explicitement. Elle souligne aussi le fait que la discipline n’a toujours pas de programmes, alors que les travaux de l’association professionnelle ou ceux d’une équipe de recherche comme l’ERTé « culture informationnelle » creusent la question des connaissances et des compétences en information-documentation.

Sur la question des missions, le SNES souligne la régression du rôle des professeurs documentalistes dans les nouveaux programmes de collège. Ce à quoi M. Kerrero répond : « mais il n’y a pas que les programmes, il y a aussi le socle » [ces nouveaux programmes ne visent-ils pas pourtant à mettre en œuvre le socle ?]. M. Allal insiste sur le fait que le rôle des professeurs documentalistes s’inscrit « naturellement » dans la réforme des lycées : « cette réforme va aller dans le sens d’une participation accrue de leur rôle ; on y veillera dans les textes. On en reparlera avec les différents syndicats dans le cadre de la négociation ». Il s’agit là d’un terrain très glissant : le Ministère envisage sans doute de nous impliquer dans le tutorat – dispositif dont M. Allal vante les mérites à plusieurs reprises – avec (peut être ?) un accord sur la rémunération égalitaire... Nous resterons donc particulièrement vigilants sur ce dossier.

Nos interlocuteurs minimisent les problèmes de sous-recrutement : « il y a eu un vrai effort de fait sur le recrutement mais effectivement depuis quelques années c’est moins vrai, pourtant il n’y a aucune volonté de faire disparaître votre profession, on va voir avec la DGRH le pourquoi de cette baisse du recrutement ». Le SNES réplique sur cette question en citant des chiffres précis pour démontrer la situation catastrophique de notre discipline dans la plupart des académies.

Sur la question des reconversions vers la Documentation sans réelle formation ni suivi des personnels concernés, la CGT met M. Allal sur la défensive en lui rappelant que quelques jours auparavant, lors d’une audience avec son syndicat, il avait évoqué l’affectation dans les CDI des professeurs en difficulté. Ce à quoi M. Allal répond : « je ne suis pas en train de dire qu’il faille généraliser ce type de recrutement ».

Le SNES demande ce qu’il en est de la promesse d’un groupe de travail sur les missions et le recrutement des professeurs documentalistes, promesse faite à notre syndicat par MM. Jouve et Sherringham en janvier dernier. M. Allal s’engage à activer un groupe de travail DEGESCO-DGRH associant l’association professionnelle et les syndicats. Ce groupe de travail devrait aussi se pencher sur les « scories » [sic !] que représentent nos contentieux statutaires (HS, ISO...).

Le SNES se réjouit de cette action unitaire à laquelle il a largement contribué. Nous prenons acte de l’engagement de l’ouverture d’un groupe de travail. Nos interlocuteurs ne se sont pas avancés sur le calendrier mais nous ont laissé entrevoir une première réunion pour le début de l’année 2010. D’ici là, le SNES au écrira au Ministère sur la question de l’ouverture des postes aux CAPES 2010. Car au sujet des recrutements, nos interlocuteurs nous ont opposé une fin de non-recevoir. L’action est donc plus que jamais nécessaire. Soyons nombreux mobilisé lors de la grève nationale du 24 novembre !

Groupe Documentation – Secteur Contenus

P.-S.

En fichier-joint, le texte de l’intervention du SNES

Autres articles de la rubrique Intersyndicale-Fadben