Communiqués de l’intersyndicale

Communiqué du comité de suivi de la délocalisation du CNDP

Paris, le 17 décembre 2004

Communiqué du comité de suivi de la délocalisation du CNDP

Depuis le mois de janvier 2004, à l’issue d’un colloque à l’Assemblée nationale, organisé par l’intersyndicale du CNDP sur le thème « Ressources pédagogiques : pour un service public », s’est mis en place un comité de suivi de la délocalisation du CNDP, dont nous faisons partie et qui, présidé par Raymond Aubrac, regroupe élus et responsables syndicaux.

C’est au nom du devoir de vigilance dont nous sommes investis, que nous tenons à lancer une alerte sur l’évolution actuelle de la situation du CNDP, qui ne laisse pas de nous inquiéter. En effet, alors que le médiateur a, dans un premier temps, été en mesure d’apaiser le climat social en obtenant que soit différé le transfert d’une cinquantaine de postes prévu le 1er septembre 2004 et prolongés pour un an les personnels contractuels et les enseignants mis à disposition concernés, depuis plusieurs semaines, les facteurs de tension se multiplient à nouveau à l’extrême : les préconisations de M. Dasté ne sont guère respectées par la direction du CNDP, au point de compromettre l’entreprise de médiation elle-même.

En outre, nous nous étonnons, à l’heure où les collectivités territoriales sont appelées à jouer un rôle croissant dans l’éducation nationale, que l’élaboration d’un nouveau projet d’établissement pour le réseau SCÉRÉN, telle qu’elle est menée par le président du conseil d’administration du CNDP, soit aussi rapide et aussi limitée dans la concertation avec les partenaires du système éducatif - en particulier, les élus de la nation comme ceux des collectivités locales n’ont pas été associés aux travaux de réflexion, ni même consultés.

Aussi avons-nous décidé, lors de notre réunion du 9 décembre 2004, de solliciter un rendez-vous auprès du ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, afin d’envisager les moyens de débloquer une situation à nouveau très tendue et d’éviter le retour à une crise grave, préjudiciable à l’ensemble de la communauté éducative.

Le comité de suivi de la délocalisation du CNDP

Autres articles de la rubrique Communiqués de l’intersyndicale