US 719 du 10 mars 2012

Cité Raymond Poincaré (Bar-le-Duc)

Les enseignants sont mobilisés depuis la rentrée des vacances de
février. Motif de la grogne : 11 postes supprimés au lycée (10 % des
effectifs environ) et un au collège, malgré des effectifs prévus à la
hausse. Voici la recette d’une mobilisation qui va crescendo,
concoctée par le chef Gérard Thomas, par ailleurs S1 SNES.

- Réduisez la DHG de 12 postes, 11 en lycée, 1 en collège.
- Rejetez-la à deux reprise en CA.
- Demandez audience au recteur.
- Placez 12 professeurs devant la préfecture où se tient le CDEN.
- Organisez AG et demandez S2 préavis grève locale, débattez,
définissez actions, réalisez banderoles, tracts, lettre parents…
- Prévoyez conseils de classe muets.
- Manifestez à l’IA avec grève très suivie.
- Dégustez photos et article annonçant prochaine manifestation.
- Défilez avec les parents.

Las, colère du recteur : audience annulée. Puis, audience possible si
devenons sages. Punis mais unis, maintenons actions avant audience.

À suivre…

Autres articles de la rubrique US 719 du 10 mars 2012

  • Langues vivantes : une pétition à signer sans modération
    À l’occasion de la remise du rapport du comité stratégique des langues vivantes qu’il avait installé (1) en avril 2011, le ministre a annoncé un certain nombre de mesures pour les langues vivantes.... Lire la suite (Mars 2012)
  • BTS : pas de petites économies !
    Les mesquineries de certains recteurs visant à faire de petites économies sur le dos des collègues peuvent finir par leur coûter très cher. Un collègue enseignant en classe de technicien supérieur... Lire la suite (Mars 2012)
  • Classes préparatoires : vers de nouveaux programmes ?
    Les changements de programmes du secondaire entraîneront des évolutions en CPGE. Refonte importante ou simples toilettages des programmes ? La question ne semble pas tranchée par le ministère de... Lire la suite (Mars 2012)
  • Temps de travail : ignorance ou mépris
    Les récentes déclarations du candidat Sarkozy sur le temps de travail des enseignants et sa proposition de pseudo-revalorisation sont lourdes de sous-entendus sur l’insuffisance de notre temps de... Lire la suite (Mars 2012)
  • Seine-Saint-Denis (93)
    Le 16 février, devant l’IA, 500 collègues représentant 40 établissements se sont réunis pour contester l’état désastreux de leurs DHG, réclamer l’annulation des suppressions de postes et demander à l’IA... Lire la suite (Mars 2012)