Les chiffres du métier

Enseignants documentalistes : dire non à l’implacable destruction du métier !

Capes 2009 et 2010 : le ministère persiste et signe !

Evolution des postes aux CAPES de Documentation (externe, interne, réservé et 3ème voie

2005 : 463

2006 : 250

2007 : 250

2008 : 192

2009 : 192

2010 : 183 (externe 135, interne 42, 3ème concours 6)

Après une première chute des postes en 2006 (-46 %), suivie d’une stagnation en 2007, la documentation a subi une nouvelle diminution des postes en 2008 (-23,20 %), ce qui en fait la discipline la plus touchée par la baisse des recrutements aux CAPES depuis 2005.

Le ministère persiste et signe avec le même nombre de postes pour 2009 et 2010 !

Ce à quoi il faut ajouter, la perte de 28 postes en 2005 (52 candidats seulement ayant été admis au 3ème concours sur les 80 postes ouverts) ainsi que celle de 10 en 2007 (240 stagiaires seulement, pour 250 postes ouverts). Pourtant, aucune liste complémentaire n’a plus été ouverte depuis 2002.

Et depuis 2005, le nombre des candidats au CAPES externe baisse régulièrement, ce qui fait craindre un tarissement du recrutement.

Les besoins dans la discipline Documentation

2007 : 583

2008 : 549

2009 : 531

2010 : 490

Chiffres de la DEPP, 2008

Si l’on compare ces chiffres avec ceux des recrutements aux CAPES, on constate qu’aux rentrées 2007 et 2008, plus de 1 poste sur 2 n’ont pas été remplacés. Une proportion qui atteindra 2 sur 3 à la rentrée 2009.

Le renouvellement des postes est donc en constante diminution depuis 2005. Pourtant, le taux d’encadrement est déjà nettement insuffisant : on peut l’estimer en moyenne à seulement 1,1 certifiés en documentation par CDI (8874 certifiés en documentation sur des postes de documentation pour 7835 établissements du secondaire – chiffres de la DEPP, 2008).

La baisse de recrutement se traduit dans les académies par :

La multiplication des postes vacants : d’après les informations recueillies par le Snes, au moins 200 à la rentrée 2007, soit un triplement depuis 2005. La situation continue à se dégrader rapidement : plus de 200 à la rentrée 2008, sur 8 académies sondées (estimations juin 2008).

La suppression de postes dans les gros établissements qui bénéficiaient d’un second, voire d’un troisième poste (9 suppressions rien que pour l’académie de Grenoble à la prochaine rentrée).

La non-création de poste de professeur documentaliste dans les nouveaux établissements scolaires (ex : ouverture d’un nouveau collège dans l’académie de Nice à la prochaine rentrée 2008, sans l’ouverture de poste d’enseignant documentaliste).

La pratique par les rectorats d’intolérables « bricolages administratifs » : reconversion sans formation ou plans abandonnés ; glissement de la reconversion à la réadaptation, au mépris des personnels en difficulté ; pression sur les TZR d’autres disciplines, non volontaires, pour qu’ils acceptent des affectations en documentation, etc.

Les conditions de travail des enseignants documentalistes deviennent donc de plus en plus difficiles alors même que leurs missions se complexifient (formation des élèves à la maîtrise des TIC ; implication dans les nouveaux dispositifs type TPE, ECJS, B2I ; participation à la mise en oeuvre des ENT...).

Groupe Documentation - Secteurs contenus

Mise à jour le 5 janvier 2009

Nous avons fait des propositions d’action unitaire lors de la réunion FADBEN intersyndicale du vendredi 4 juillet 2008.

Un courrier a été envoyé en septembre.

http://www.snes.edu/spip.php?article15145

Il n’a reçu aucune réponse ! Le SNES a envoyé depuis 2 courriers de relance et il sera reçu le mardi 13 janvier.

Autres articles de la rubrique Les chiffres du métier