US Magazine 676 du 22 décembre 2008

Calendrier du bac : Le SNES refuse le fait accompli

Le ministère vient de publier
au BO n° 3 de ce jeudi 15/01,
sans aucune concertation, le
calendrier du bac 2009 généralisant
l’expérimentation lancée l’an
dernier d’une « Reconquête du
mois de juin ». La première
épreuve, celle de philosophie, est
fixée au 18 juin, les conseils de
classe devant être organisés à partir
du 15 juin. La fin de la session
est fixée au 11 juillet.

Pour la première fois, la publication
du calendrier du baccalauréat
est accompagnée de recommandations
sur celui de l’orientation.
Le ministre justifie dans la presse cette généralisation par
un bilan triomphal de l’expérimentation,
qu’il tirait déjà avant
même les remontées des académies
expérimentales et qu’il
s’est toujours refusé à communiquer
 : organisation sans heurts,
mois de juin reconquis ! Il tente
même par ailleurs de « vendre »
son projet contre une augmentation
significative des indemnités
de correction des copies...
qu’il faudrait corriger tout en
continuant à faire cours.

Or les enquêtes menées par le
SNES sur le terrain démentent
ces faux-semblants : vives tensions sur le calendrier, pression
sur les correcteurs de certaines
disciplines (français, philosophie),
reconquête réelle très
limitée... huit jours au mieux en
moyenne pour les classes de
Seconde, conséquences importantes
sur le calendrier de
l’orientation. Le SNES s’était
adressé à ce sujet au ministre
dès le mois de novembre... sans
obtenir de réponse.

Le SNES ne peut accepter ce fait
accompli et exige, comme l’ensemble
du Conseil Supérieur de
l’Éducation l’avait demandé à
l’initiative du SNES au mois de immédiate de ce calendrier national
pour faire valoir quelques principes
 : des conditions de composition
correctes pour les candidats,
un temps suffisant pour corriger,
des conditions convenables pour
le travail lié à l’orientation et aux
examens, le refus de la multiplication
et de l’alourdissement des
tâches pour les différents personnels
(professeurs, CPE, CO-Psy).
Il interviendra aussi au niveau
académique, les recteurs devant
maintenant élaborer leur calendrier
en fonction du calendrier
national.

Roland Hubert

Autres articles de la rubrique US Magazine 676 du 22 décembre 2008

  • Décrochage scolaire : quoi de neuf ?
    UNE CIRCULAIRE INTERMINISTÉRIELLE (N° 2008-174 DU 18/12/2008) a été publiée au BO du 1er janvier 2009 pour prévenir et lutter contre le décrochage scolaire dans le cadre du « Plan Espoir Banlieues ». Le... Lire la suite (Janvier 2009)
  • Salon du livre d’histoire des sciences et techniques
    Le salon du livre d’histoire des sciences et techniques organisé par l’ASTS(1) s’est tenu à Ivry-sur-Seine du 21 au 23 novembre dernier sur le thème de l’Espace. Les tables rondes du SNES abordaient,... Lire la suite (Janvier 2009)
  • Enseignements artistiques : Quelle place au lycée ?
    La réforme du lycée a soulevé de nombreux débats et interrogations ces derniers mois, la méthode employée par Darcos ayant bien montré l’absence totale de réflexion globale sur les équilibres... Lire la suite (Janvier 2009)
  • "Chiche"
    « On repart à zéro », « on recommence et on recommence tout », ainsi s’exprime le ministre X. Darcos à la suite du retrait du projet de réforme des lycées pour la rentée 2009. Mais suivant quelle méthode... Lire la suite (Janvier 2009)
  • Réforme des lycées : imposons les conditions du débat
    Après le retrait du projet de réforme du lycée en décembre, le gouvernement entend reprendre les discussions pour un nouveau projet avec l’horizon d’une mise en oeuvre à la rentrée 2010 au plus tôt.... Lire la suite (Janvier 2009)