Rapports

CE : Données clés sur l’enseignement des LV en Europe (2017)

Dans ce nouveau rapport, Eurydice (réseau lié à la Commission européenne dont les données couvrent tous les pays de l’Union européenne ainsi que la Bosnie-Herzégovine, la Suisse, l’Islande, le Liechtenstein, le Monténégro, l’ancienne république Yougoslave de Macédoine, la Norvège, la Serbie et la Turquie) explique que le nombre d’élèves qui étudient les langues étrangères a considérablement augmenté ces dernières années et que l’anglais, le français, l’allemand et l’espagnol sont les langues étrangères les plus populaires. A titre d’exemple, 97,3% des élèves de l’Union européenne apprennent l’anglais dans le second degré et 79,4% d’entre eux apprennent cette langue dans l’enseignement primaire (données 2014). Autre élément : de plus en plus d’élèves ont une LV2 entre 10 et 13 ans et la LV1 débute majoritairement à l’âge de 6 ans.
Cependant, le rapport indique aussi que les étudiant(e)s de l’enseignement et de la formation professionnels n’ont pas les mêmes chances d’apprendre les langues étrangères que leurs pairs de l’enseignement général.

Concernant les enseignant(e)s, le rapport explique que plus de la moitié des enseignant(e)s en langues étrangères ont séjourné à l’étranger au cours de leur formation initiale et la majorité des enseignant(e)s du secondaire inférieur ont voyagé à l’étranger pour des raisons professionnelles même si les enseignant(e)s français(es) sont en-deçà de la moyenne européenne puisque moins de 10% ont bénéficié d’un programme de l’UE et/ou d’un programme national ou régional.
Par ailleurs, alors que presque tous les pays proposent des classes supplémentaires dans la langue de scolarisation pour les élèves migrants, un quart seulement des pays européens disposent de recommandations ou d’exigences pour les enseignant(e)s travaillant avec des élèves issus de l’immigration qui ne parlent pas la langue de scolarisation.

Autres articles de la rubrique Rapports