US 746 du 1er novembre 2014

Blois : Ebullition syndicale

Dans le cadre des Rendez-Vous de l’Histoire de Blois, le SNES-FSU a accueilli une cinquantaine de collègues pour un stage syndical national.

Ce fut l’occasion d’aborder l’actualité syndicale et les travaux du Conseil Supérieur des Programmes, de discuter du nouveau socle commun et des premiers résultats de l’enquête en ligne sur les programmes de collège. L’épreuve de DNB doit être repensée et la part consacrée à l’histoire sociale accrue. Pour les lycées, les nouveaux programmes de Terminale S furent aussi à l’ordre du jour. Enfin, les débats du samedi matin ont porté sur l’enseignement moral et civique et le chantier récemment ouvert de l’évaluation des élèves.

Le stage syndical est aussi l’occasion de faire dialoguer histoire savante et histoire scolaire avec quatre historiens invités pour notre table ronde organisée dans le cadre des Rendez-Vous de L’Histoire : Ecritures, usages et résonances de l’histoire des rebelles.

François Jarrige qui a rappelé l’importance des travaux d’EJ Hobsbawn pour promouvoir une histoire « par le bas » qui s’intéresse aux marges et qui s’attache à détecter des formes d’organisation précoces chez les rebelles ou les bandits sociaux. Dominique Godineau nous a montré comment l’écriture de l’histoire a modifié la place occupée par les tricoteuses dans la sphère savante et scolaire. Elles sont peu à peu disqualifiées par des figures de « rebelles » plus consensuelles comme Olympe de Gouges. Les sociaux-démocrates allemands de la fin du XIXe siècle étaient au coeur de l’intervention de Jean-Numa Ducange car ils ont utilisé différentes figures de la Révolution Française pour se légitimer, et se situer dans le paysage politique et écrire leur propre histoire. Alain Croix est revenu sur les Bonnets rouges, paysans contestataires du XVIIIe siècle mobilisés contre les taxes seigneuriales et le papier timbré, réapparus dans l’actualité récente à la faveur du projet gouvernemental d’instauration d’une écotaxe.

Ces deux jours de stage syndical sont un moment fort de rencontre des professeurs d’histoire géographie du SNES-FSU. Ils témoignent de la vitalité du milieu et de l’attente forte des professionnels de vrais débats autour des programmes, des pratiques, des examens, mais aussi en matière de formation continue sur leur discipline.

Alors, rendez-vous l’an prochain à Blois, avec Les empires ...

Véronique Servat

Autres articles de la rubrique US 746 du 1er novembre 2014

  • Candidats au redoublement !
    Le SNES et la FSU sont membres du comité consultatif du Cnesco, Conseil national de l’évaluation du système scolaire. Cette instance scientifique indépendante mise en place par la loi de refondation... Lire la suite (Novembre 2014)