US 709 du 11 juin 2011

Baccalauréat : Les manants de Paris, Créteil et Versailles

Ni payés, ni remboursés du baccalauréat 2010,
alors qu’ils sont convoqués pour la session 2011 :
c’est la situation, à la veille des épreuves de bac,
de certains correcteurs et examinateurs des académies
d’Île-de-France. Quant à ceux qui l’ont été, c’est avec
d’importants retards. Pourquoi ces dysfonctionnements
se répètent-ils tous les ans dans ces trois académies ?

Le SNES-FSU considère qu’il est scandaleux de
convoquer des professeurs sans les avoir rémunérés
et remboursés pour la session 2010. À plusieurs
reprises, le SNES-FSU a donc interpellé le SIEC
(Service Interacadémique des Examens et Concours)
et les rectorats pour qu’une solution soit trouvée.

Faute de réponse, les sections académiques de Paris,
Créteil et Versailles du SNES-FSU déposeront
un préavis de grève pour le 16 juin 2011, premier
jour d’épreuves du baccalauréat, et soutiendront
les collègues qui souhaiteront se mettre en grève.

Autres articles de la rubrique US 709 du 11 juin 2011

  • Rentrée 2011 : plans d’actions intégrant la grève en septembre
    Le SNES entend poursuivre et amplifier la lutte contre les politiques actuellement suivies, en construisant un plan d’action dès la rentrée, moment propice au développement d’une campagne d’opinion... Lire la suite (Juin 2011)
  • SVT : Face à l’obscurantisme
    L’enseignement catholique tire à boulets rouges sur des manuels de Sciences de la Vie et de la Terre accompagnant les nouveaux programmes du lycée. D’autres demandent d’apporter des correctifs aux... Lire la suite (Juin 2011)
  • Questionnaire évaluation
    Le SNES a lancé une grande campagne sur l’évaluation. Dans ce cadre, il a construit un questionnaire adressé à l’ensemble des personnels afin de donner les moyens à la profession de débattre et de... Lire la suite (Juin 2011)