Publications

B2i : une mascarade

À un mois du brevet des collèges, le constat sur le B2i est affligeant : mécontentement des personnels, inquiétude des élèves…

Si nul ne remet en question la nécessité d’une formation des élèves aux TICE, le livret de compétence « B2i » n’a jamais vraiment trouvé écho : évaluation de compétences rarement travaillées dans les programmes disciplinaires, d’où un travail transversal artificiel, lourdeur du relevé des validations...

En imposant sa validation dès la session 2008 (comme celle du niveau A2 en LV), l’arrêté de juin 2007 marque une première étape, à marche forcée, de validation du socle commun.

L’attestation du B2I doit être délivrée par le chef d’établissement, sur proposition du professeur principal, après consultation de l’équipe pédagogique. Cependant, aucun texte n’oblige chaque enseignant à valider les items du B2I.

Le ministère doit revoir sa copie et remettre à plat tout ce qui concerne les TICE en y associant les syndicats représentatifs de la profession (voir l’article plus complet dans la rubrique TICE du site observatoires).

Autres articles de la rubrique Publications