US 726 du 14 janvier 2013

Audiences DGESCO : Nouveaux programmes et nouvelle instance

Le SNES a été reçu fin décembre à deux reprises en audience à la DGESCO :
au sujet des programmes du second degré d’une part et sur le collège d’autre part.

Pour l’élaboration des programmes, le ministère
souhaite une procédure associant
davantage les enseignants et garantissant une
plus grande transparence. Le nouveau Conseil
supérieur des programmes (CSP) sera chargé
d’élaborer des propositions sur la conception
des programmes d’enseignement et travaillera
en lien avec les différents groupes d’experts.
Les programmes du collège vont être revus en
lien avec ceux de l’école primaire. Il sera fait un
bilan de ceux du lycée dans le cadre de la « mise
à plat » de la réforme actuelle.

Nous avons insisté sur la nécessité de penser les
programmes du collège en articulation aussi avec
le lycée, les liens possibles entre les disciplines au
moment de la conception des programmes et de
concevoir la cohérence de l’enseignement d’une
discipline tout au long de la scolarité.

Dans l’immédiat, devant le vote négatif du CSE
de décembre sur les programmes d’histoiregéographie
en Terminale S, c’est le ministre
qui décidera si de nouveaux programmes
doivent être écrits ou bien si ce sont ces
programmes largement contestés qui seront
mis en oeuvre à la rentrée 2013. En SES, un
nouveau groupe d’experts va se réunir dès
janvier pour dresser un bilan des programmes
du cycle terminal avant de se prononcer sur
d’éventuelles modifications.

Quant à l’enseignement de la « morale laïque »,
une commission a été nommée. Elle doit faire le
point sur ce qui est enseigné aujourd’hui et
préciser les contenus et la forme de cet enseignement
(transversal ? rattaché à une discipline
 ? nouvelle discipline ?).

Sandrine Charrier

Autres articles de la rubrique US 726 du 14 janvier 2013