Audiences institutionnelles

Audience IG de SVT - SNES du 9 novembre 2006

Le groupe SVT a rencontré A. Mamecier et J-L. Michard, IG de SVT, le jeudi 9 novembre 2006

Programme de 3ème
Sa sortie est prévue pour le printemps 2007, son application pour septembre 2008.

Socle commun de connaissances
Les SVT font partie du pilier “ mathématiques et culture scientifique ”. En SVT comme en physique, le socle devrait consister en un repérage des compétences dans les programmes, sans les modifier. Un “ livret de compétences ” est en cours de préparation, qui devrait être l’outil d’évaluation du socle.
La position du SNES : cette évaluation risque en retour de modifier les pratiques et les contenus d’enseignement. Nous avons fait état de nos inquiétudes.

Documents d’accompagnement du cycle central
cliquez ici
Les documents d’accompagnements des programmes de 5ème et de 4ème en SVT sont les premiers documents d’accompagnement citant le socle.
Les accompagnements des thèmes de convergence sont prêts eux aussi mais attendent leur publication.

Evaluation des attitudes
La position du SNES : le SNES s’inquiète de l’évaluation des attitudes attendue dans les accompagnements, par exemple : “ prendre conscience de l’intérêt des méthodes contraceptives préventives par rapport aux méthodes contraceptives d’urgence ”.
D’après l’IG, il ne s’agit pas d’induire une conduite. Ce qui est attendu, c’est une étude de cas. Sur un document, un élève doit être capable de dire si une attitude est bonne ou pas (ex : attendre pour se préoccuper des conséquences d’un rapport sexuel non protégé). C’est la justesse de l’argumentation qui est évaluée.
Il faut comprendre attitude en terme d’esprit critique, d’argumentation.
La position du SNES : nous avons appris depuis que l’évaluation du socle sera celle des connaissances et capacités, pas celle des attitudes. Mais l’aspect normatif de certaines compétences reste entier.
Tout ce qui est éducatif n’est pas évaluable. On ne peut pas évaluer ce qui dépend de la sphère privée (domaine des croyances, philosophie, etc.)

Démarche d’investigation
La position du SNES : le SNES s’inquiète. Même s’il est rappelé en avant propos des accompagnements qu’il n’y a pas de modalité de mise en œuvre imposée, la démarche d’investigation a la part belle.

Décret de 50
La position du SNES : la rédaction finale du décret est connue et largement contestée par l’ensemble de la profession, tous syndicats confondus.
Les IG sont pour le maintien des heures de laboratoire et de préparation (“ vaisselle ”).
L’heure de première chaire est plus difficile à défendre. Le texte initial était fait pour une épreuve qui n’existe plus, il y avait deux parties de baccalauréat en 1950 et c’est en collège que le métier s’est le plus dégradé.

Sécurité
Le texte récapitulatif concernant les SVT vient de sortir cliquez ici.
Il y aura diffusion d’un exemplaire papier par établissement.
Ce texte a une valeur institutionnelle, il valide donc la pratique en cas de contentieux.

Sciences Intégrées
Rappel : il s’agit d’une expérimentation en classe de 6ème. Les professeurs de SVT, Physique et Technologie se voient attribuer une classe de 6ème chacun et prennent en charge l’enseignement des trois disciplines sur le premier trimestre.
Document SNES : cliquez ici.
19 établissements sur 27 au départ expérimentent.
La position du SNES : le Snes y voit une remise en cause des contenus disciplinaires, du métier d’enseignant en collège et de l’existence de la technologie.
L’IG rappelle que l’expérimentation est suivie de près, et que dans l’ensemble, enseignants et élèves pointent plus de points positifs que négatifs.

Formation, mentions complémentaires
Rappel : depuis l’an passé, il est possible de passer au capes une mention complémentaire dans un choix de disciplines (choix dépendant du capes passé). L’admission se fait sur une épreuve du concours de la discipline. Par exemple, les candidats au capes d’EPS peuvent passer une mention en SVT. L’enseignement d’une autre discipline pourrait (cf. décret de 50) leur apporter divers avantages (bonification pour les mutations, prime salariale :
Document officiel : cliquez ici.
Document SNES : cliquez ici.
La position du SNES : le SNES s’inquiète des compétences réelles, et de la formation professionnelle dans la discipline de la mention. De plus il évoque l’injustice que constitue la faveur au mouvement et pour le salaire.
L’IG indique que ces mentions complémentaires sont au départ pensées pour enseigner dans les premiers niveaux des collèges. Pour le moment l’inspection de titularisation n’est pas cadrée par des textes.

Inspections et stagiaires
L’IG signale qu’elle n’a pas nommé de stagiaire en CPGE, contrairement à ce qu’a écrit le Snes : pas en SVT. Fréquent en physique et en maths. En SVT, on demande 2 ou 3 années après l’agrégation.

Autres articles de la rubrique Audiences institutionnelles