Actions

Actualité criante de nos revendications ! (vendredi 7 avril 2006)

Penser aux non-titulaires !

La précarité n’est pas seulement l’apanage du privé, elle est bien présente dans le secteur public et le second degré n’est pas en reste. Des milliers de non-titulaires la vivent au quotidien. Lorsqu’ils ont entendu le ministre donner la leçon aux étudiants en lutte contre le CPE en leur disant :« pensez aux chômeurs »,ils ont ressenti une grande colère ! C’est pourquoi, les collègues de la région parisienne du collectif CDNT et de l’intersyndicale poursuivent a lutte. Une action au rectorat de Versailles le 29 mars a permis d’obtenir une audience (voir compte-rendu sur le site du SNES Versailles). La même démarche s’est déroulée le 5 avril au rectorat de Créteil. Les collègues ne comptent pas en rester là. Les non-titulaires sont plusieurs dizaines de milliers, aux statuts de plus en plus précaires. La vacation payée à l’heure, pendant laquelle le collègue peut être remercié à tout moment sans préavis ni indemnités n’est-il pas le pendant du CPE dans le public ? Le SNES avance pourtant des solutions combinant plan de titularisation et nécessité de recruter des titulaires. Ainsi, attaché à une titularisation qui ne brade ni le corps d’accueil, ni la formation, ni le reclassement, qui reconnaisse l’expérience, le SNES réaffirme l’urgence d’un plan de titularisation pour tous, en poste ou au chômage. Il s’appuie sur deux voies :concours interne et entrée en deuxième année d’IUFM(dispense des épreuves théoriques du concours et titularisation par inspection dans le cadre du stage). Il convient dans le même temps de garantir réemploi, droits sociaux et professionnels analogues à ceux des titulaires, un accès à la formation avec décharges de service pouvant aller jusqu’à l’année complète et un accès à des cycles préparatoires pour les nouveaux recrutés. Ces solutions sont plus satisfaisantes qu’ un CDIaux conditions d’obtention par trop restrictives et contraires au statut. De plus, il est indispensable de mettre assez de postes aux concours pour ne plus avoir recours de nouveau à des non-titulaires. Pour cela une vraie politique de prévision des besoins allant à l’encontre du dogme de la réduction du nombre de fonctionnaires doit être mise en place. Les démarches collectives pour l’application du CDI et la bataille pour de nouveaux droits dans les académies (renouvellement des vœux pour tous, groupes de travail paritaires pour les affectations, barèmes...) et la demande d’un nouveau plan sont d’actualités dans une période où la précarité est dénoncée par toute la société. Une lettre unitaire de demande d’audience est adressée dans ce sens au ministre.

(Consultez-la sur le site du SNES et signez la pétition unitaire.)

article US 635

A lire la page sur la précarité dans la Fonction Publique et à L’Education Nationale dans la dernière US numéro 635 PAGE 4

http://www.snes.edu/snesactu/IMG/pdf/US_635_PDF_BD.pdf

Autres articles de la rubrique Actions