Postes aux concours

2003 : inacceptable diminution des recrutements

Commentaires (qui seront affinés à la rentrée avec le nombre d’inscrits et d’admissibles pour tous les concours) du tableau ci-dessous

La 2ème session du concours 3ème voie n’a pas démenti notre analyse très critique de ce concours. L’affichage démagogique de 215 postes n’a attiré que 230 candidats. Il y a eu cependant 172 admissibles, mais seulement 86 admis et donc 129 postes non pourvus.

Le refus d’établir des listes complémentaires dans les autres concours est inadmissible. Il lèse les candidats proches de l’admission. Il aboutit à une baisse sensible des nécessaires recrutements pour les CDI que le SNES n’accepte pas.

COMPARAISON
DES RECRUTEMENTS EN DOCUMENTATION

2002

postes
mis au concours

2002


admissibles

2002

Admis

Remarques
2002

LC =
liste complémentaire

2003

Postes
mis au concours

Comparaison

entre
les postes mis aux concours

2003

Admis

EXTERNE

240

501

301

+ 61 LC

240

0

240

INTERNE

48

183

62

+ 14 LC

52

+4

52

RESERVE

45

 ?

55

+ 10 LC

20

- 25

20

3ème
VOIE

110

143

89

215

+ 115

86

Total

443

507

+ 85

527

+ 84

398

Délibérations au CAPES externe : des membres du jury, membres du SNES, ont mené bataille pour obtenir qu’une liste complémentaire, extension naturelle de la liste principale, soit pourvue lors des délibérations d’admission. Le refus du ministre a profondément choqué l’immense majorité des membres du jury qui a signé, sur le champ, une motion que le Président du jury s’est engagé à transmettre au Ministre.

Lettre au ministère de 85 membres du jury du CAPES externe

A l’attention du Ministère de l’Éducation Nationale.

Des membres du Jury du Capes Externe Documentation, session 2003, en réunion d’admission, le 5 juillet 2003, déplorent la consigne ministérielle refusant le principe d’établissement d’une liste complémentaire.

Le concours "3ème voie", ne pouvant pas matériellement utiliser les 215 postes qui lui étaient dévolus, il devient tout naturel de demander, solennellement, le transfert des postes inutilisés vers le Capes Externe.

Le 240ème et, dernier reçu, sur la liste principale du Capes, obtient une moyenne de 10,22 sur 20. De même, au Cafep, la barre est de 9,3 pour le 30ème et dernier candidat.
Ces éléments montrent bien le potentiel de recrutement, non exploité du fait de la décision du Ministre.

En conséquence, les membres du jury, soussignés, demandent l’établissement d’une liste complémentaire significative.

Marseille, le 5 juillet 2003, 85 signataires (sur 115 présents)

Autres articles de la rubrique Postes aux concours