Documents de réflexion sur le métier

2000 : Les travaux pédagogiques encadrés : réflexion sur le rôle des documentalistes dans le dispositif

Le 5 mars 1999, en présentant au Conseil Supérieur de l’Education sa charte « un lycée pour le XXIe siècle », le ministre Claude Allègre introduisait, parmi d’autres propositions de mesures, un nouveau dispositif, les TPE (Travaux Personnels Encadrés). Ce dispositif a été expérimenté dans plusieurs établissements. Le changement de ministre n’a pas remis en cause son instauration généralisée. Malgré les réticences des syndicats estimant que le projet demande un temps de préparation plus long, sa mise en oeuvre a simplement été retardée d’un trimestre. A partir de janvier 2001, donc, les établissements seront amenés à appliquer les dispositions prévues, dont une partie a déjà été publiée au B.O.1 . Le texte préparatoire a été mis sur le site internet du gouvernement pour susciter la concertation et les améliorations.
Ce projet apparaît comme particulièrement novateur parce qu’il institutionnalise pour la première fois des procédures pédagogiques réservées jusqu’ici à des actions expérimentales, organisées le plus souvent dans une perspective militante par des enseignants
convaincus et sans que l’ensemble du système se sente véritablement concerné. Les documentalistes dont le métier tire sa légitimité même des méthodes actives et des pédagogies nouvelles sont séduits par un dispositif qui semble correspondre à leurs attentes. Plusieurs fois
cités dans le texte préparatoire, ils attendent son application avec espoir.

La suite de cette intervention d’ Annette BEGUIN, Maître de Conférences, Université de Lille 3lors de la journée professionnelle des documentalistes de l’Académie de Créteil le 24 mai 2000

http://www.snes.edu/observ/documents/docs_tpe_beguin.pdf

Paru dans InterCDI et reproduit avec l’accord de l’auteure et de la revue

Autres articles de la rubrique Documents de réflexion sur le métier