Années 1990-1999

1997 : exprimez vous !

La direction des lycées et collèges a mis en place un groupe de travail chargé d’améliorer la liaison entre le C.d.i. et les disciplines (collège et lycée).

Le S.n.e.s. va demander à rencontrer ce groupe de travail. Les allusions au rôle du C.d.i., les incitations à travailler avec les documentalistes existent déjà dans un certain nombre de programmes. Mais cela ne suffit pas, d’une part pour mettre fin à certaines dérives (heures de C.d.i, heures de méthodologie), d’autre part pour sortir de cette situation ambiguë, voire contradictoire où toute forme de pédagogie documentaire reste trop souvent aléatoire et insuffisamment intégrée aux contenus.

Notre profession peut elle encore éluder cette question fondamentale ?

Nous n’avancerons dans la reconnaissance définitive, incontournable de notre mission d’enseignant documentaliste que lorsque des heures de recherche, de formation à l’information seront institutionnalisées dans les programmes. Cette demande n’a rien d’utopique. Elle est gérable au niveau d’un C.d.i, si le programme de l’année s’inscrit dans une progression de ces apprentissages, tout au long de la scolarité, en liaison avec les enseignants de discipline, si le système garde la souplesse nécessaire.

Il va sans dire que cette meilleure prise en compte du rôle du CDI va de pair avec nos demandes d’un taux d’encadrement en enseignants documentalistes et la création de personnels techniques.

Nous sollicitons donc vos réactions et contributions sur ce thème dans le cadre du congrès du SNES. Renvoyez nous vos contributions par les cahiers d’échanges ou par courrier.

D.C. J-P. H
U.s. n°421 du 25 janvier 1997

Autres articles de la rubrique Années 1990-1999