Années 1990-1999

1997 : Cliquer ! Zapper ! Chercher ? Trouver ?

Même si nous sommes trop souvent contraints de modérer l’appétit informatique des collégiens et lycéens (matériel insuffisant, manque de disponibilité) nous sommes confrontés à des demandes hétéroclites. Nous n’échappons pas à l’aspect ludique, à la question peut-on jouer à l’ordinateur ? Il est vrai que la différence entre certains multimédia labellisés éducatifs et les jeux utilisés seuls ou avec les amis est parfois très mince.

Nous constatons que les inégalités sociales frappent à la porte des C.d.i et que certains élèves n’ont accès à un ordinateur que dans ce lieu. On y vient lire des revues, des bandes dessinées. On ne peut donc repousser l’idée que l’on puisse venir, par exemple, y consulter un CDROM sans objectif pédagogique précis ; ce qui entraîne toutefois de réelles contraintes supplémentaires : surveillance du matériel, aide à l’utilisation...

Nous avons souvent recours à ces outils dans le cadre de séquences pédagogiques. Cela suscite de nouveaux « clients ».

Nous ne pouvons plus éluder la réflexion sur la place et le rôle des technologies de l’information et de la communication dans les C.d.i.

Quelques pistes

L’apprentissage des procédures de base (clavier, souris, lecture de l’écran, sablier, icônes, menus, retour, sommaire...) ne relève pas de la seule compétence des enseignants documentalistes. La collaboration avec nos collègues de technologie est elle assez développée ? Ne doit on pas envisager une progression de ces apprentissages pour le collège ?

L’option informatique en lycée (là où elle existe !) offre de réelles possibilités de travail en commun. Mais le refus du ministère de s’engager en faveur d’un véritable enseignement de l’informatique pèse sur le C.d.i. Les élèves (surtout en lycée) ne devraient ils pas disposer d’autres lieux que le seul C.d.i. pour avoir accès à des traitements de textes, des multimédia, des didacticiels... ? Comment ?

Ne faut il pas recentrer le rôle des enseignants documentalistes sur des apprentissages fondamentaux en liaison avec nos collègues de discipline ?

- Apprendre à mobiliser ses connaissances pour utiliser avec efficacité ces nouveaux outils.
- Apprendre à naviguer de manière moins aléatoire et à utiliser toutes les possibilités des programmes.
- Apprendre à sélectionner les informations. Le bruit peut devenir assourdissant dans la base de données du C.d.i ou dans certains multimédia !
- Développer des démarches de recherche fondées sur l’analogie, la déduction, l’induction mais aussi l’esprit critique. L’écran, l’imprimante n’ont pas toujours raison ! Il faut comprendre, analyser, interpréter les informations.

Mais nous devons trop souvent nous contenter de laisser les élèves, cliquer, cliquer ! Nous zappons de l’un à l’autre. Cherchez l’erreur !
- Elle est bel bien à trouver dans le refus de l’institution scolaire d’accorder à la plupart des C.d.i les moyens d’un véritable fonctionnement pédagogique, d’une véritable formation à l’information.
- Sans oublier que nous sommes confrontés aux problèmes de gestion et de maintenance des matériels (encore plus en réseau !), que notre formation reste souvent insuffisante, que nous zappons d’un stage à l’autre.

Comment avancer ?

Jean-Pierre Hennuyer, Us n° us 426 du 1 mars 1997

P.-S.

Notes au 1/5/04 Cet article peut sembler dépassé, l’option informatique de lycée a été malheureusement supprimées, la mise à niveau informatique en lycée n’a jamais vraiment existé, et la fracture numérique ne reste-t-elle pas d’actualité ?

Autres articles de la rubrique Années 1990-1999

  • Le C.d.i alibi ?
    Le C.d.i . est le seul lieu où le libre accès à l’informatique est possible. Et, forcément, il y a surchauffe. Parce que beaucoup d’élèves ne maîtrisent pas les procédures de base. Parce que les attentes... Lire la suite (Avril 2004)
  • 1998 : C.D.I, de mal en pis !
    Les échos recueillis sur cette rentrée sont assez catastrophiques. Certes le nombre de titulaires académiques a un peu diminué avec les quelques créations de postes par les rectorats, mais cette... Lire la suite (Mai 2004)
  • 1998 : emplois-jeunes dans les CDI, faisons le point !
    L’arrivée des emplois jeunes dans les C.D.I. est souvent cacophonique. Certains enseignants documentalistes ont été mis devant le fait accompli ou n’ont pas eu voix au chapitre pour élaborer un... Lire la suite (Mai 2004)
  • 1999 : quel plan ?
    Dans son projet provisoire, la Charte pour la réforme des lycées prévoit que « les travaux sur projets amèneront les élèves à mieux utiliser les centres de documentation » et qu’ « un plan sera mis à... Lire la suite (Mai 2004)
  • 1999 : Action nationale aucune réponse
    Plus d’une centaine de documentalistes se sont rendus au ministère le 12 mai. Treize académies étaient représentées pour remettre les 1700 premières signatures de notre pétition nationale. Elles... Lire la suite (Mai 2004)