Snes

1996 : Courrier au ministre M Bayrou

Paris, le 19 septembre 1996

Denis PAGET
Secrétaire Général Adjoint
Danielle COURTOUX
Jean-Pierre HENNUYER
Responsables documentalistes

Monsieur François BAYROU
Ministre de l’Education Nationale

Ministère de l’Education Nationale
110, rue de Grenelle
75007 PARIS

Monsieur le Ministre,

Depuis notre dernière audience en date du 7 décembre 1995, nous constatons qu’aucun des problèmes abordés n’a trouvé la moindre solution :

1. A cette rentrée, 1 317 certifiés documentalistes sont titulaires académiques à cause de l’insuffisance des créations de postes. Les prévisions budgétaires sont très inquiétantes pour l’avenir de ces personnels et du fonctionnement pédagogique des CDI. Le SNES exige la couverture dès 97 de tous les établissements et la mise en place d’un taux d’encadrement en enseignants documentalistes sans lequel la formation à l’information ne peut être dispensée à tous les élèves.
2. Cette insuffisance de postes aboutit de plus en plus à des solutions locales totalement inacceptables, en particulier l’ouverture des CDI par des personnels en contrat-emploi-solidarité.
3. Il n’y a toujours pas de titulaires-remplaçants en documentation.
4. Le mécontentement de nos collègues est encore accru par le refus du Ministère de trouver la moindre réponse à tous les contentieux catégoriels : parité avec les autres enseignants pour le paiement des travaux supplémentaires (projets, formation, études) ; refus de l’ISOE ; blocage de carrière par l’absence d’agrégation ; redéfinition du service de référence au statut des certifiés (18 h x 1,5) ; inspection spécifique.
5. Notre demande de personnels techniques en CDI n’a toujours pas été mise à l’étude alors que les milliers de CES qui occupent ces fonctions en prouvent la nécessité.

En effet les enseignants documentalistes doivent impérativement être libérés des tâches matérielles inhérentes au fonctionnement d’un centre de ressources pour se consacrer à la gestion du fonds documentaire, à la formation des élèves et à l’information de la communauté scolaire.

Les documentalistes sont des enseignants qualifiés et ils vivent très mal le fait de ne pas pouvoir exercer leur fonction pédagogique.

Nous ne pouvons admettre que tous les problèmes et les revendications des documentalistes soient systématiquement éludés.

Nous vous serions reconnaissants de bien vouloir nous accorder une audience pour aborder toutes ces questions.

Nous vous prions de croire, Monsieur le Ministre, en nos sentiments respectueux ;

Denis PAGET
Danielle COURTOUX
Jean-Pierre HENNUYER

Autres articles de la rubrique Snes